Miss Peregrine : Du livre au film

Miss Peregrine : Du livre au film
Source : Premiere.fr Live
28/09/2016 17:16

L’adaptation de Tim Burton n’est pas tout à fait fidèle au roman de Ransom Riggs. Tant mieux ?

Avec Miss Peregrine et les enfants particuliers, Tim Burton revient à ses premières amours en suivant le quotidien d’enfants hors du commun. Ces orphelins capables de s'envoler, de créer des flammes ou d'apprivoiser des abeilles sont découverts par un adolescent, Jacob (Asa Butterfield), et élevés loin de tout sur une petite île britannique par une drôle de nounou capable de se transformer en oiseau. Ce rôle de Mary Poppins gothique va comme un gant à Eva Green, au cœur de cette histoire qui évoque à la fois X-Men (les pouvoirs et la guerre), Harry Potter (les pouvoirs aussi, l’enfance et le lieu coupé du monde) et Peter Pan (l’enfance, évidemment, ainsi que la boucle temporelle), mais est adaptée du premier roman de Ransom Riggs. Publié en 2012, ce livre avait l'originalité d’inventer sa propre matière visuelle : pour illustrer les particularités des enfants, l’auteur s’est inspiré de clichés retouchés du XIXe siècle qui ponctuent le récit. Suite au joli succès du livre, ce trentenaire américain a depuis publié deux autres tomes consacré à Jacob et ses nouveaux amis, Hollow City (2014) et La Bibliothèque des âmes (2015). L’adaptation proposée par Tim Burton est-elle fidèle au matériel original ? Pas vraiment. C'est d'ailleurs ce qui fait son originalité au milieu des adaptations de "Young Adults".
 
Les photos qui ont tout déclenché
 
"Avant même de lire le livre à proprement parler, j’étais fasciné par ses images, expliquait récemment Tim Burton à Collider. Parce que je suis moi-même collectionneur de photos. Bon pas autant que Ransom, mais ça m’intéresse. Il s’en dégage un mystère, de l’inquiétude, de la poésie... Elles racontent une histoire tout en gardant en même temps des secrets. Le fait de concocter une intrigue basée sur des photos était une idée brillante, j'ai beaucoup aimé ça. Donc avant même de l'avoir lu, j'étais conquis." Pourtant, les montages photo ne sont finalement pas au cœur du concept. On en voit durant le générique du début, et des clichés mélangés à des lettres du grand-père de Jacob sont ensuite utiles dans l’intrigue, mais elles sont loin d’être aussi cruciales que dans le livre. ...




Recherche

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale