La finance participative encore méconnue

La finance participative encore méconnue
Source : le360
27/10/2016 00:15

Alors que les établissements bancaires s’apprêtent à se lancer dans la finance participative, pour ne pas dire islamique, les clients connaissent encore très peu ce genre de produits. La communication et la sensibilisation deviennent une nécessité.

Mis à part l'octroi des agréments, s'il y a un autre défi à relever dans la finance participative, c'est bien celui de la communication et de la formation. C’est le constat établi dans un article paru dans les colonnes de L’Economiste, dans son édition du 27 octobre. À part les banques, l'observation vaut aussi pour les compagnies d'assurance. Car si l'assurance conventionnelle déjà n'est pas assez connu, quid de Takaful ?, s’interrogent les experts.

Cet état des lieux ressort des conclusions du pré-salon de la finance participative, organisé récemment à Casablanca. En effet, les banques auront la lourde tâche de sensibiliser leur clientèle sur cette nouvelle finance. Méconnaissance, ignorance, gratuité et positions fantaisistes sont les résultats qui se dégagent d’un micro-trottoir, réalisé auprès des clients et présenté lors de l’événement. ...

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale