"Door of Heaven", le monument connecté de Mohamed El Baz pour la COP22

Source : Huffpost Maghreb
07/11/2016 18:15

Organique et industrielle à la fois, "The World is a stage/Door of heaven", l'oeuvre de l'artiste contemporain marocain, trône sur le parvis de la gare ferroviaire de Marrakech, à l'occasion de la COP22, qui vient de démarrer ce lundi 7 novembre.

Imposante, mais surtout engagée, cette installation veut impliquer le spectateur dans le changement, afin qu'il participe activement à protéger l'environnement. Des panneaux photovoltaïques, des continents illuminés et des silhouettes qui lévitent sur l'ensemble. Que cherchait à exprimer Mohamed El Baz à travers sa nouvelle oeuvre sur laquelle il a travaillé pendant un an ? "C'est très simple", nous lance-t-il. "Le monde est tombé sur Marrakech. Les continents et les États sont plantés au sol, comme s'ils avaient chuté sur Marrakech", détaille l'artiste. Ces continents sont remplis d'un moucharabieh bien de chez nous, que l'artiste a mis en relief à travers son oeuvre. "Je voulais un élément qui symbolise la maison. Chaque Marocain dispose de ce motif quelque part chez lui", explique l'artiste. Une métaphore donc qui fait le parallèle entre la Terre et chez soi. ...




Recherche

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale