À la COP22, les entreprises se penchent sur les investissements verts

À la COP22, les entreprises se penchent sur les investissements verts
Source : Huffpost Maghreb
12/11/2016 17:45

Vendredi 11 novembre a été la journée des BINGO à la COP22. Les BINGO, (Business and industry non governmental organization, littéralement Organisation non-gouvernementale des affaires et de l’industrie), fédérées par la Chambre internationale du commerce (ICC), ont pour objectif de défendre les intérêts des grands industriels de la planète lors des conférences internationales sur le climat.

La journée a commencé avec une allocution d’ouverture du président de la COP22 Salaheddine Mezouar. Dans son speech, le président de la COP a insisté sur l’importance des partenariats et de la technologie. "Nous devons transformer la technologie en projets concrets. Nous avons besoin de plus d’engagement des entreprises pour cette transformation", a déclaré Mezouar. Miriem Bensalah-Chaqroun, présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a, de son côté, mis en avant les initiatives des entreprises marocaines en faveur de l’action climatique. Rappelant que si le changement climatique représente un véritable défi, elle a noté qu’il apporte également des débouchés à la communauté économique marocaine à travers les entreprises vertes. "Nous devons combler le fossé technologique. Le changement climatique ne connaît pas de frontières".

Faire croître les investissements verts

La discussion "Réalités des nouvelles énergies", organisée par la Chambre internationale de commerce et le Conseil mondial de l'énergie, a mis en exergue les changements apportés par l’intérêt rapide et grandissant pour les investissements dans les énergies propres – et la rentabilité que cela a apporté à de nombreuses entreprises. "Il est beaucoup plus facile désormais pour les banques de mobiliser des capitaux pour les investissements verts à cause de la tendance sur la baisse du carbone", a affirmé Abyd Karmali, directeur général de la finance climat de Bank of America Merrill Lynch, la division investissements de Bank of America. "Il y a eu un transfert flagrant vers les énergies renouvelables. C’est un défi d’avenir: 50 à 70 % des investissements dans les énergies renouvelables concernent les marchés émergents", a poursuivi Abyd Karmali. ...

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale