Guerre ouverte entre l’Amica et les professionnels des pièces de rechange 

Guerre ouverte entre l’Amica et les professionnels des pièces de rechange 
Source : Le360.ma
29/11/2016 23:15

Les importateurs de pièces de rechange contestent les chiffres sur la contrefaçon publiés par l’Amica. Ils dénoncent également une augmentation des frais et le rallongement des délais de contrôle.

Rien ne va plus entre l’Association marocaine pour l’industrie et le commerce de l’automobile (Amica) et les importateurs de pièces de rechanges. Dans son édition du jour, L’Economiste assure que les professionnels contestent en bloc les conclusions de la dernière enquête réalisée par l’Amica. Celle-ci rapporte que plus de 70% des pièces importées sont non conformes et proviennent de la contrefaçon. Or, pour les professionnels, cette étude n'est pas fiable, les seules données disponibles étant celles du Comité national de la propriété industrielle qui estime que la contrefaçon, sur le marché de la pièce de rechange, est de 20 à 30% et porte essentiellement sur des produits made in China emballés au Maroc.

La guerre entre l’Amica et les importateurs de pièces est donc ouverte. Les professionnels estiment qu’il existe un conflit d’intérêt au niveau du Centre technique des industries des équipements pour véhicules (Cetiev), à l’origine d’une augmentation des frais, des délais et des exigences. Excédés, les professionnels envisagent de créer une association des importateurs et des distributeurs des pièces de rechanges. ...

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale