Un centre de loisirs et de commerce de 4 hectares au cœur de Casablanca

Un centre de loisirs et de commerce de 4 hectares au cœur de Casablanca
Source : Aujourdhui.ma
06/12/2016 12:00

Fait singulier, les bâtiments existants de l’ancien aéroport d’Anfa seront conservés dans le respect de la mémoire du site et seront intégrés de manière cohérente dans la programmation et le fonctionnement du centre qui, pour précision, prendra place à l’endroit de l’ancienne aérogare et de la première tour de contrôle.Une partie importante de la première tranche serait finalisée dès 2018

Une composante de plus pour le futur centre urbain Casa- Anfa. Son aménageur, l’Agence d’urbanisation et de développement d’Anfa (Auda), vient de mettre sur les rails un projet de centre d’animation et de commerce qui prendra place au sein de la cité naissante de 350 ha, réalisée à l’emplacement de l’ancien aéroport d’Anfa. Un appel d’offres vient d’être lancé dans ce sens pour la sélection des développeurs et des gestionnaires de la future infrastructure. D’une superficie constructible globale de près de 42.000 m², cet équipement constitue «un des principaux repères du futur centre urbain et est destiné à créer un premier cœur urbain animé et vivant à Casa Anfa», apprend-on auprès du management de l’Auda.

Dans le détail, le centre comprendra une partie significative dédiée aux loisirs (cinéma, bowling, patinoire, fitness, etc.) ainsi qu’un hypermarché d’une superficie de près de 5.000 m2. Il sera également doté d’un parking en sous-sol d’une capacité minimale de 800 places. Fait singulier, les bâtiments existants de l’ancien aéroport d’Anfa seront conservés dans le respect de la mémoire du site et seront intégrés de manière cohérente dans la programmation et le fonctionnement du centre qui, pour précision, prendra place à l’endroit de l’ancienne aérogare et de la première tour de contrôle. C’est dire que l’Auda place la barre haut son ambition étant «de faire de cet équipement de référence du projet un lieu de rendez-vous pour les habitants et les actifs et plus largement un lieu de destination pour les Casablancais».
Pour le reste, les équipes de l’Auda font savoir que les autres composantes du futur centre avancent bien. Pour rappel, les travaux de viabilisation d’une première tranche de 100 hectares ont été finalisés depuis la mi-2013. Cette première phase comprend une partie du parc métropolitain qui s’étendra à terme sur 50 ha et qui constitue l’autre composante emblématique de la future cité. A cela s’ajoutent les quartiers Anfa clubs et Anfa cité de l’air à dominante résidentielle, et la première tranche d’un quartier d’affaires qui abritera Casablanca Finance City.

Une partie importante de la première tranche serait finalisée dès 2018
Au niveau de la composante résidentielle, six promoteurs immobiliers ont lancé à ce jour sept projets, à savoir Yasmine Signature, Bouygues Immobilier Maroc, Asma Invest, Walili, CGI (qui développe deux programmes) et plus récemment le groupement Thomas & Piron et AG Real Estate. Sur l’ensemble, un seul programme est actuellement en cours de livraison, fait-on savoir auprès de l’Auda tandis que le reste est en cours de construction. ...

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale