Avec "Razzia", Nabil Ayouch s'attaque à l'intolérance et rend hommage à Casablanca

Avec
Source : Huffpost Maghreb
06/12/2016 17:30

Un peu plus d'un an après la polémique "Much Loved", Nabil Ayouch signe son retour cinématographique avec le tournage de "Razzia".

Le réalisateur qui avait défrayé la chronique en s'attaquant au problème de la prostitution au Maroc a livré quelques détails sur son prochain film au magazine américain Variety dans une interview exclusive.

Tourné à Casablanca, Ouarzazate et dans les montagnes de l'Atlas, le long métrage rassemble cinq histoires distinctes, certaines se déroulant au début des années 80 et d'autres dans le Casablanca d'aujourd'hui. Tous les personnages ont pour lien un professeur ayant enseigné dans une petite école d'un village berbère de l'Atlas en 1982.

"Il est de plus en plus difficile pour les femmes d'être libres au Maroc"

L'un des thèmes phares du film, qui lie aussi les cinq histoires, est l'intolérance, l'ignorance des autres et le refus d'accepter les différences. Des sentiments que Nabil Ayouch estiment être de plus en plus visibles au Maroc, indique Variety. "Le film parle de gens en quête de liberté, de droit d'exprimer leurs pensées et de parler des questions qui leur importent. En particulier, le droit des femmes à atteindre cet objectif; car je pense que cela devient de plus en plus difficile pour les femmes d'être libres dans le Maroc moderne", explique le réalisateur.  ...




Recherche

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale