Bob Dylan s’exprime enfin sur son prix Nobel de Littérature

Bob Dylan s’exprime enfin sur son prix Nobel de Littérature
Source : lesinrocks.com
12/12/2016 12:01

Absent de la cérémonie de remise du prix Nobel, Bob Dylan a toutefois transmis un texte lu par l'ambassadeur américain de Suède, où il assure qu'il n'aurait "jamais pu imaginer" recevoir le Nobel de Littérature.

Comme prévu, Bob Dylan a fait faux bond à la cérémonie de remise du prix Nobel, où il était distingué en Littérature pour l’ensemble de son oeuvre. L’auteur de Blowin’ in the Wind a toutefois pris le soin de transmettre un texte de remerciement, lu à voix haute par l’ambassadeur américain de Suède, Azita Raji, lors du banquet du Nobel, qui suivait la cérémonie.

Il y fait part de sa surprise d’avoir été récompensé par le Nobel de Littérature, une distinction qu’il “n’aurait jamais pu imaginer ni voir venir“:  “Si quelqu’un m’avait dit que j’avais la moindre change de remporter le prix Nobel, j’aurais pensé que j’avais les mêmes probabilités que de marcher sur la lune“. Il a ensuite rendu hommage aux auteurs précédemment distingués par l’Académie suédoise, chargée d’attribuer les prix Nobel, l’ayant particulièrement influencé :

“Très tôt, j’ai été habitué à lire et absorber les oeuvres de ceux qui ont été récompensés par cette distinction : Kipling, Shaw, Thomas Mann, Peark Buck, Albert Camus, Hemingway. Ces géants de la littérature dont les oeuvres sont enseignées à l’école, hébergées dans les bibliothèques du monde entier et dont on parle avec révérence m’ont toujours fait une forte impression. Que je fasse désormais partie d’une telle liste m’enlève les mots de la bouche.”

Au passage, Dylan se compare à Shakespeare 

Dans son discours, Bob Dylan revient sur le moment où il a appris la nouvelle, et mène une réflexion sur son statut de chanteur/parolier:

“J’étais sur la route quand j’ai reçu cette nouvelle surprenante et il m’a fallu quelques minutes pour réaliser. J’ai commencé à penser à William Shakespeare, grande figure littéraire, et je me rappelais qu’il se voyait comme un dramaturge. Il ne pouvait concevoir qu’il écrivait de la littérature. Ses mots étaient écrits pour la scène. Pour être dits et non lus. Lorsqu’il écrivait Hamlet, je suis certain qu’il pensait à tout un tas de choses : “Qui sont les bons acteurs pour ces rôles ?” “Comment cela devrait être mis en scène ,” “Est-ce que je veux vraiment que cela se passe au Danemark ?” Sa vision créative et ses ambitions étaient sans aucun doute au premier plan dans son esprit, mais il y avait également des questions plus matérielles à considérer. “A-t-on le financement ?” “Y a-t-il assez de bonnes places pour les patrons ?” “Où vais-je trouver un crâne humain ?” Je parierais que la dernière question que Shakespeare avait à l’esprit était “Est-ce de la littérature ?” ...




Recherche

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale