Les oublis qui entachent le lancement des banques participatives

Les oublis qui entachent le lancement des banques participatives
Source : Le360.ma
23/12/2016 00:15

Si les banques participatives deviendront une réalité au Maroc prochainement, la réglementation et la gestion technique qu’il va y avoir derrière ne sont toujours pas assez bien définies.

Les banques participatives devront faire leur entrée dans le quotidien des Marocains dans les quelques jours ou mois à venir. Beaucoup semblent penser qu’il suffit que Bank Al Maghrib délivre les agréments nécessaires, alors que c’est bien plus compliqué que cela. Selon l’hebdomadaire La Vie Eco daté du 23 décembre, et selon les futurs acteurs de ce secteur, il y aurait encore d’autres points à régler avant le lancement effectif des banques dites «islamiques». Et c’est, d’ailleurs, ces petits détails qui retardent l’entrée en vigueur de cette nouvelle industrie financière.

A titre d’exemple, il reste encore l’intégration des futurs établissements participatifs aux systèmes de paiement, afin d’assurer, par exemple, le transfert des fonds entre les établissements bancaires. Il y a aussi le système interbancaire marocain de télécompensation (SIMT) qui n’est pas «raccordé». ...

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale