Un plaidoyer pour l'art

Un plaidoyer pour l'art
Source : Huffpost Maghreb
27/12/2016 12:30

Au Maroc comme dans beaucoup de pays émergents, l'art et la culture sont considérés comme la dernière des dernières pierres à l'édifice du grand chantier qu'est le développement. Ce n'est donc ni une priorité ni même une nécessité pour la classe dirigeante.

La preuve en chiffre: seulement 0.3% du budget annuel est consacré au ministère de l'art et la culture, bien loin du minimum d'1% recommandé par l'UNESCO. Au delà du budget restreint dont bénéficie ce secteur, il y a également un manque de sensibilisation à l'art, ce qui explique pourquoi les Marocains ne lisent pas ou très peu, qu'ils ne sont pas toujours très friands d'événement culturels, et que les professions artistiques ne sont quasiment jamais encouragées dans les foyers marocains. Que ce soit au Maroc ou ailleurs, le potentiel de l'art et de la culture dans le développement humain et dans la résolution de questions sociales majeures est largement sous-exploité. Pourtant, l'art est la solution. Investir dans l'art, en particulier au profit de la jeunesse, et introduire des formations extracurriculaires artistiques dans les écoles contribuerait non seulement à favoriser la justice sociale mais également à se rapprocher de l'idéal de l'égalité des chances. Une sortie au musée, une visite d'exposition, ou un bon film au cinéma est certainement agréable. ...




Recherche

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale