Evolution du Covid-19 au Maroc

482128
confirmés
8592
décès
466815
guérisons
Maroc-UE : Les échanges de biens ressortent à 35 milliards d'euros en 2020 La Marocaine Vie : Fatima Zahra Salim Elqalb nommée au conseil exécutif Perturbations de la navigation : Les explications de Maroc Telecom TIBU Maroc dévoile son livre « Insertion socioéconomique des jeunes par le sport » M'diq-Fnideq : Lancement d'un programme d’insertion au profit des jeunes Covid-19 : Le Sénégal démarre sa campagne de vaccination Sofac enregistre un déficit de 5 MDH durant l'exercice 2020 Le Maroc candidat au Conseil des droits de l'Homme pour le mandat 2023-2025 Port de Safi : Les débarquements de la pêche artisanale et côtière en hausse de 38% en 2020 Fiscalité : Le Maroc retiré définitivement de la «liste grise» de l'UE

Les fourmis choisissent et utilisent des outils !

Les fourmis choisissent et utilisent des outils !
Source : Sciencesetavenir.fr
03/01/2017 08:31

Les fourmis continuent de nous étonner. Deux espèces sont en effet capables de choisir et d’utiliser des outils, à la fois naturels et artificiels, pour arriver à leurs fins.

CHOIX. Les grands singes et les pies ne sont pas les seuls à choisir et à utiliser les meilleurs outils pour atteindre un objectif ! Les fourmis s’y mettent, et elles sont plutôt douées. C’est ce que relatent des chercheurs dans une étude parue dans Animal Behaviour. C’est la toute première fois que ces insectes sont observés en train de tester et de choisir des outils dans un but précis. Deux espèces françaises ont été étudiées : Aphaenogaster subterranea et Aphaenogaster senilis, appelées plus communément fourmis charpentièresCelles-ci fabriquent leur nid au niveau du sol, sous des roches ou sous des branches mortes.

Un choix réfléchi pour les fourmis

Ces fourmis ont été mises dans une enceinte avec deux liquides à disposition : du miel dilué et du miel pur. Elles avaient également le choix entre différents outils : naturels (feuilles, brindilles, grains de différentes tailles, aiguilles de pin) et artificiels (morceau de papier, éponge, ficelle, mousse et parafilm). Les fourmis A. subterranea ont préféré utiliser des grains ou des morceaux de feuille pour récolter le miel dilué tandis que pour le miel pur, bien plus visqueux, elles ont utilisé les éponges. Quant à A. senilis, elles ont essayé chaque outil avant de n’utiliser que du papier et l’éponge, qu’elles ont, dans 80% des cas, coupé en petits morceaux. D’une part, les fourmis pourraient donc apprendre et choisir l’outil le plus approprié pour récolter de la nourriture, mais elles pourraient également transformer l’outil en le rendant plus maniable. Pour les chercheurs, le constat est sans appel : malgré la petite taille de leur cerveau, les fourmis possèdent les capacités mentales pour analyser les propriétés des différents liquides et choisir les outils en conséquence pour résoudre un problème. D’autant plus qu’elles semblent préférer les outils artificiels, qu’elles n’ont jamais rencontré ni utilisé dans la nature. ...

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale