Evolution du Covid-19 au Maroc

484753
confirmés
8653
décès
470425
guérisons
Le 10 mai proclamé journée internationale de l'arganier par l'ONU Automobile : Hausse des ventes de 6,23% à fin février Chambre des représentants : Adoption des projets de loi sur les échéances électorales Covid-19 : Le taux de reproduction du virus se stabilise à 0,98 Hausse des exportations de phosphates et dérivés de 12,6% en janvier HCP : La TVA, "principale composante" qui influence le secteur informel Fès-Meknès : Approbation de conventions pour une enveloppe totale de 4,4 MMDH Covid-19 : Les mesures de restrictions prolongées de deux semaines France : Nicolas Sarkozy condamné à 3 ans de prison dont un an ferme Fortes averses orageuses du lundi au mercredi dans plusieurs provinces du Royaume

Titanic : La collision avec l'iceberg n'est pas la seule cause du naufrage

Titanic : La collision avec l'iceberg n'est pas la seule cause du naufrage
Source : bibamagazine.fr
03/01/2017 17:16

Le naufrage du Titanic comprend son lot de mystères, et l'un d'eux vient d'être percé par un expert irlandais. La coque du Titanic aurait été très fortement endommagée avant la traversée par un incendie spectaculaire !

Le naufrage du Titanic est l'un des faits historiques connus dans le monde entier : le 14 avril 1912, le paquebot heurte un iceberg à 23h40 et sombre dans les eaux de l'Atlantique 3 heures plus tard, emportant avec lui les vies de quelque 1 500 personnes. Sauf que la réalité serait en fait légèrement différente, d'après le journaliste irlandais et spécialiste du Titanic Senan Molony, qui a consacré 30 années de sa vie à étudier la catastrophe. En effet, il avance qu'un incendie, antérieur à la traversée, se serait déclenché dans la coque du paquebot et se serait consumé pendant 3 semaines, fragilisant ainsi la structure du bateau. C'est ce même endroit qui fut percé par l'iceberg le soir du drame...

Un secret bien gardé

La théorie de Molony s'appuie sur des photos peu connues prises par l'ingénieur électricien en chef du Titanic à Belfast, avant que le paquebot ne quitte le chantier naval. De grandes marques noires d'une dizaine de mètres sont observables sur la partie avant droite du bateau. « Il s'agit de l'emplacement exact où il y a eu la collision avec l'iceberg, et il semble que la coque était déjà fragilisée ou endommagée à cet endroit avant même que le paquebot ne parte de Belfast », explique l'expert au Telegraph. Le feu aurait été causé par l'embrasement de plusieurs centaines de tonnes de charbon et n'aurait été maîtrisé qu'au bout de plusieurs semaines seulement, à cause des températures atteignant entre 500 et 1000°C. J Bruce Ismay, le président de la société qui a construit le bateau, aurait ordonné aux officiers du navire de garder l'incident secret. Le Titanic aurait même été placé à l'envers à son poste d'amarrage dans le port de Southampton, afin de cacher les fameuses marques de suie au public. ...

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale