Evolution du Covid-19 au Maroc

485567
confirmés
8673
décès
471410
guérisons
Bank Al Maghrib : Amélioration de l'activité industrielle en janvier La société Les Eaux Minérales d'Oulmés publie un "Profit Warning" Fortes averses orageuses, chutes de neige et rafales de vent du vendredi au dimanche CDG Capital table sur un cadre monétaire "globalement stable" en 2021 Covid-19 : Prolongation de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 10 avril Ouverture du consulat général de Jordanie à Laâyoune Le 10 mai proclamé journée internationale de l'arganier par l'ONU Automobile : Hausse des ventes de 6,23% à fin février Chambre des représentants : Adoption des projets de loi sur les échéances électorales Covid-19 : Le taux de reproduction du virus se stabilise à 0,98

Manoeuvres algéro-polisariennes:Le président sud-africain Jacob Zuma reçoit Brahim Ghali ce vendredi

Manoeuvres algéro-polisariennes:Le président sud-africain Jacob Zuma reçoit Brahim Ghali ce vendredi
Source : Le360.ma
05/01/2017 16:30

Une rencontre aura lieu, ce vendredi 6 janvier à Pretoria, entre Jacob Zuma et Brahim Ghali. Cette rencontre, qui intervient à la veille du 28e Sommet de l'UA, s'inscrit dans le cadre des manoeuvres d'Alger pour "faire échec" à la volonté de Rabat de réintégrer la structure panafricaine.

"Le président de la RASD, Brahim Ghali, sera accueilli ce vendredi 6 janvier à Pretoria par le président Jacob Zuma", indique un communiqué de la présidence sud-africaine. Cette visite, toujours selon la présidence sud-africaine, "vise à approfondir et à renforcer les relations politiques déjà existantes entre les deux pays, consolidées par les liens historiques forts qui remontent aux années de lutte contre le colonialisme et l'apartheid". 

Un prétexte qui cache de manière à peine voilée les visées de l'axe Alger-Pretoria, décidés à "faire échec" à la volonté du Maroc de réintégrer l'Union africaine. Le président sud-africain, Jacob Zuma, pas plus d'ailleurs que le président Abdelaziz Bouteflika, ne font d'ailleurs mystère de leur désir de contrecarrer le retour du royaume au sein de la structure panafricaine, envers et contre la volonté de la majorité des pays africains, -près de 38 pays, selon les dernières informations-, qui ont exprimé clairement leur soutien au retour du Maroc au sein de l'UA.

La visite du président de la "RASD" à Pretoria s'inscrit en effet dans le cadre des manoeuvres algéro-sud-africaines pour tenter de "saborder" le retour du Maroc au sein de la structure panafricaine, qui attend d'être acté lors du 28e Sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'UA prévu pour cette fin janvier 2017 à Addis Abeba, en Ethiopie.

Alger et Pretoria savent pertinemment que la réadmission du Maroc au sein de l'UA entraînera de facto l'éjection de la "RASD", sachant que cette entité qui n'a d'existence que sur le papier est réprouvée par la majorité des pays membres de l'UA. Pour s'en apercevoir, il suffit de constater que, lors du dernier sommet de l'UA, qui s'est tenu en juillet 2016 à Kigali, capitale rwandaise, pas moins de vingt-huit pays avaient adressé une motion au président tchadien Idriss Déby Itno, alors président de l'UA, appelant à l'expulsion de la "RASD". ...

 

 

 

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale