Evolution du Covid-19 au Maroc

482514
confirmés
8598
décès
467541
guérisons
Hilale : La situation au Sahara marocain est de loin "bien meilleure" qu'en Afrique du Sud Le Maroc et le Burundi établissent une feuille de route de coopération pour la période 2021-2024 Taqa Morocco : Un CA consolidé de 7,78 MMDH en 2020 Maroc-UE : Les échanges de biens ressortent à 35 milliards d'euros en 2020 La Marocaine Vie : Fatima Zahra Salim Elqalb nommée au conseil exécutif Perturbations de la navigation : Les explications de Maroc Telecom TIBU Maroc dévoile son livre « Insertion socioéconomique des jeunes par le sport » M'diq-Fnideq : Lancement d'un programme d’insertion au profit des jeunes Covid-19 : Le Sénégal démarre sa campagne de vaccination Sofac enregistre un déficit de 5 MDH durant l'exercice 2020

Gabon : Un ancien ministre d’Ali Bongo, accusé de corruption, est emprisonné

Gabon : Un ancien ministre d’Ali Bongo, accusé de corruption, est emprisonné
Source : Lemonde.fr Afrique
12/01/2017 17:30

Magloire Ngambia, ancien conseiller du président, est soupçonné de détournement des deniers publics. D’autres arrestations laissent entrevoir une purge importante.

 

C’est une première au Gabon. Un ancien ministre et proche du président Ali Bongo Ondimba a été emprisonné pour corruption présumée. Il lui est reproché d’avoir détourné 500 milliards de francs CFA (762 millions d’euros) d’après le site d’information proche de l’opposition Gabonreview. Passé par le siège de ministre de l’Économie, du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme et de ministre de la Promotion des investissements, des Transports, des Travaux publics, de l’Habitat, du Tourisme et de l’Aménagement du territoire, Magloire Ngambia, 45 ans, avait quitté en septembre 2015 le gouvernement, après six ans de présence, pour devenir conseiller spécial à la présidence.

Magloire Ngambia a été placé mardi 10 janvier sous mandat de dépôt à la prison centrale de Libreville, située dans le quartier Gros-Bouquet, le premier arrondissement de la capitale Libreville.

Opération « mains propres » au Gabon?

La nouvelle de l’incarcération est intervenue au lendemain de la disgrâce d’Etienne Dieudonné Ngoubou au poste stratégique de ministre du Pétrole et des Hydrocarbures depuis 2012. Il a été remplacé par Pascal Houangni Ambourouet.

Dans un décret rendu public lundi 9 janvier en fin de soirée, M. Bongo a également nommé un ministre délégué auprès du ministre du Budget, chargé du Budget et du Financement des pensions, Edgar Anicet Mboumbou Miyakou. Le décret ne précise pas les raisons de ce mini-remaniement ministériel mais, comme les autres pays producteurs de pétrole, le Gabon (environ 220 000 barils/jour) a subi de plein fouet la chute des cours du brut qui a entraîné une baisse des ressources de l’Etat et des séries de licenciements dans le secteur.

La presse a également fait état en début de semaine de l’incarcération de Blaise Wada, ancien responsable de projets hydrauliques à Libreville et des gardes à vue d’une dizaine de cadres de la Poste dans le cadre d’une enquête sur la gestion de cette entreprise publique en grande difficulté. ...

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale