Evolution du Covid-19 au Maroc

485567
confirmés
8673
décès
471410
guérisons
Bank Al Maghrib : Amélioration de l'activité industrielle en janvier La société Les Eaux Minérales d'Oulmés publie un "Profit Warning" Fortes averses orageuses, chutes de neige et rafales de vent du vendredi au dimanche CDG Capital table sur un cadre monétaire "globalement stable" en 2021 Covid-19 : Prolongation de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 10 avril Ouverture du consulat général de Jordanie à Laâyoune Le 10 mai proclamé journée internationale de l'arganier par l'ONU Automobile : Hausse des ventes de 6,23% à fin février Chambre des représentants : Adoption des projets de loi sur les échéances électorales Covid-19 : Le taux de reproduction du virus se stabilise à 0,98

Le Nigeria propose l’asile au dictateur gambien Yahya Jammeh

Le Nigeria propose l’asile au dictateur gambien Yahya Jammeh
Source : Lemonde.fr Afrique
12/01/2017 19:30

Les députés nigérians ont offert le 12 janvier l’asile au président gambien Yahya Jammeh, qui s’accroche au pouvoir après avoir perdu dans les urnes.

Lorsque la pollution et l’agitation d’Abuja se font trop pesantes, les riches Nigérians se plaisent à passer quelques jours en Gambie, dont les plages sont propres et les rues moins embouteillées. C’est le voyage inverse que propose désormais le parlement nigérian au président gambien.

Sa Chambre basse vient de voter une motion accordant l’asile politique à Yahya Jammeh. Le texte a été voté par la Chambre des représentants jeudi 18 janvier, à la veille d’un nouveau déplacement en Gambie du président nigérian Muhammadu Buhari et de ses homologues du Liberia et de la Sierra Leone. Mandatés par la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cédéao), ils ont pour mission de convaincre le président Jammeh d’accepter le verdict des urnes du 1er décembre donnant la victoire à Adama Barrow.

Une cour suprême sans juge

Au pouvoir depuis le coup d’Etat de 1994, il a dans un premier temps reconnu cette victoire, avant de la récuser une semaine plus tard et de réclamer un nouveau scrutin. Yahya Jammeh, dont le mandat expire le 18 janvier, refuse toujours de céder le pouvoir. Tout en privilégiant une solution diplomatique à la crise, la Cédéao menace d’intervenir militairement en Gambie. Yayha Jammeh, lui, a déposé un recours à la cour suprême, laquelle n’a pas de juge pour se réunir. Les juges devaient justement être fournis par le Nigeria…

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale