Evolution du Covid-19 au Maroc

482514
confirmés
8598
décès
467541
guérisons
Hilale : La situation au Sahara marocain est de loin "bien meilleure" qu'en Afrique du Sud Le Maroc et le Burundi établissent une feuille de route de coopération pour la période 2021-2024 Taqa Morocco : Un CA consolidé de 7,78 MMDH en 2020 Maroc-UE : Les échanges de biens ressortent à 35 milliards d'euros en 2020 La Marocaine Vie : Fatima Zahra Salim Elqalb nommée au conseil exécutif Perturbations de la navigation : Les explications de Maroc Telecom TIBU Maroc dévoile son livre « Insertion socioéconomique des jeunes par le sport » M'diq-Fnideq : Lancement d'un programme d’insertion au profit des jeunes Covid-19 : Le Sénégal démarre sa campagne de vaccination Sofac enregistre un déficit de 5 MDH durant l'exercice 2020

Se ronger les ongles ou sucer son pouce renforcerait le système immunitaire

Se ronger les ongles ou sucer son pouce renforcerait le système immunitaire
Source : bibamagazine.fr
16/01/2017 16:16

Des études menées par des chercheurs américains et néo-zélandais ont confirmé que sucer son pouce ou se ronger les ongles auraient des conséquences positives pour notre système immunitaire.

En voilà une nouvelle surprenante : sucer son pouce ou se ronger les ongles entraineraient moins de risque de développer des allergies ! En effet, selon une étude néo-zélandaise, parue dans la revue Pediatrics, ces deux habitudes, pourtant mauvaises, ne présenteraient pas que des conséquences néfastes.

Des études scientifiques à l'appui

Pour réaliser leurs travaux, des chercheurs américains et néo-zélandais ont suivi l'évolution de 1 000 enfants âgés de 5, 7,9 et 11 ans. Parmi eux, 31 % avaient pour habitude de sucer leur pouce ou de se ronger les ongles. Lorsqu'ils ont atteint l'âge de 13 et 32 ans, les enfants se sont portés volontaires pour tester les réactions de leur organisme à un certain nombre d'allergènes. Et le résultat est étonnant : à 13 ans, 38 % des enfants ayant sucé leur pouce ou rongé leurs ongles étaient sensibles aux allergies contre 49 % des enfants n'ayant ni rongé leurs ongles, ni sucé leur pouce.  à ceux qui avaient conjugué les deux habitudes, leurs chances étaient encore plus faibles de développer des allergies (31 %). Et ce constat s'est également confirmé à l'âge de 32 ans. ...

 
 

 

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale