Ahmed Lahlimi : "2017 risque d'être l'année de la prédominance de l'idéologique sur l'économique"

Ahmed Lahlimi :
Source : Huffpost Maghreb
17/01/2017 21:30

"L’année 2016 a été une année d’incertitudes". C’est avec ces mots qu’Ahmed Lahlimi, Haut Commissaire au Plan, a débuté sa conférence annuelle sur la situation économique du royaume.

Avec la faible production agricole et la montée de l’insécurité dans la région (et la baisse des arrivées touristiques et des IDE qui s’ensuit), l’année qui vient de s’écouler sera loin de rester dans les annales des performances économiques du royaume. Le secteur primaire (Agriculture et pêche maritime) a régressé fortement (-9,8%). Et le secteur secondaire (industries) s’est de son côté ralenti (+1,9% de valeur ajoutée au lieu de 2,8%). Ce sont les activités tertiaires (services) qui se sont le mieux comportées avec une hausse de la valeur ajoutée de 2,3% au lieu de 1,2% en 2015. Ce qui, de l’aveu du patron du HCP est «une preuve de la vulnérabilité de notre modèle de croissance». En effet, selon lui, seuls les deux premiers secteurs représentent une «économie réelle» et seule une hausse de la production pourra garantir un modèle économique viable.

Baisse du commerce international

"Les pays occidentaux et industrialisés se replient de plus en plus sur eux même. Les élections américaines et le Brexit ont prouvé que les gouvernements de ces pays vont recentrer leurs politiques sur leur marché interne, au mépris même des principes du libre-échange". ...

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale