Evolution du Covid-19 au Maroc

482514
confirmés
8598
décès
467541
guérisons
Hilale : La situation au Sahara marocain est de loin "bien meilleure" qu'en Afrique du Sud Le Maroc et le Burundi établissent une feuille de route de coopération pour la période 2021-2024 Taqa Morocco : Un CA consolidé de 7,78 MMDH en 2020 Maroc-UE : Les échanges de biens ressortent à 35 milliards d'euros en 2020 La Marocaine Vie : Fatima Zahra Salim Elqalb nommée au conseil exécutif Perturbations de la navigation : Les explications de Maroc Telecom TIBU Maroc dévoile son livre « Insertion socioéconomique des jeunes par le sport » M'diq-Fnideq : Lancement d'un programme d’insertion au profit des jeunes Covid-19 : Le Sénégal démarre sa campagne de vaccination Sofac enregistre un déficit de 5 MDH durant l'exercice 2020

Adama Barrow a prêté serment comme nouveau président de la Gambie depuis le Sénégal

Adama Barrow a prêté serment comme nouveau président de la Gambie depuis le Sénégal
Source : France24 International
19/01/2017 18:01

Adama Barrow a prêté serment comme président de la Gambie, jeudi, depuis le Sénégal. Il doit succéder à Yahya Jammeh, qui refuse de quitter le pouvoir. L'armée sénégalaise, positionnée à la frontière, est prête à intervenir pour assurer la passation.

La Gambie a officiellement un nouveau président. Adama Barrow, 51 ans, a prêté serment, jeudi 19 janvier, à l’ambassade gambienne de Dakar, au Sénégal. Le mandat du chef de l'État sortant Yahya Jammeh, qui refuse de lui céder le pouvoir, a expiré mercredi à minuit.

"C'est un jour qu'aucun Gambien n'oubliera jamais", a déclaré Adama Barrow dans son discours d'investiture, retransmis par la télévision nationale sénégalaise. "Des circonstances exceptionnelles me forcent à prêter serment ici aujourd’hui", a-t-il ajouté. L'entourage d’Adama Barrow, accueilli depuis le 15 janvier au Sénégal en attendant sa prise de fonctions, prévoyait initialement une cérémonie dans un stade de Banjul, la capitale gambienne. Une idée abandonnée face à l'opposition du président sortant Yahya Jammeh, qui refuse de quitter le pouvoir. Ce dernier a en outre décrété, mardi, l'état d'urgence, validé pour 90 jours par l'Assemblée nationale dominée par son parti.

Le Sénégal et le Nigeria prêts à intervenir

"J’appelle tous les membres des forces de sécurité de rester loyales à la Constitution. J'ordonne sans délai […] à tous les éléments des forces armées de rester dans leurs casernes. Ceux qui refusent ou porteront des armes à feu sans mon accord seront considérés comme des rebelles", a menacé le nouveau président gambien. Des troupes de plusieurs pays de la Cédéao - dont le Sénégal, unique voisin terrestre de la Gambie, et le Nigeria, poids lourd régional - se tiennent prêtes à intervenir à partir du Sénégal pour assurer la passation.

Tard mercredi soir, le chef de l'armée gambienne, le général Ousman Badjie, a déclaré à des Occidentaux dans un secteur touristique près de Banjul qu'il n'ordonnerait pas à ses hommes de résister, en cas d'intervention des troupes africaines.
"Ceci est une dispute politique", a-t-il dit, ajoutant : "Je ne vais pas impliquer mes soldats dans un combat stupide".

Éventuelle intervention

Le Conseil de sécurité de l'ONU doit voter jeudi à 18 h GMT (19 h à Paris) sur un projet de résolution présenté par le Sénégal pour soutenir une éventuelle intervention militaire des pays de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao). Cette résolution exhorte Yahya Jammeh à "mener un processus de transition pacifique et ordonné et de transmettre le pouvoir au président élu Barrow le 19 janvier". ...

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale