Evolution du Covid-19 au Maroc

482514
confirmés
8598
décès
467541
guérisons
Hilale : La situation au Sahara marocain est de loin "bien meilleure" qu'en Afrique du Sud Le Maroc et le Burundi établissent une feuille de route de coopération pour la période 2021-2024 Taqa Morocco : Un CA consolidé de 7,78 MMDH en 2020 Maroc-UE : Les échanges de biens ressortent à 35 milliards d'euros en 2020 La Marocaine Vie : Fatima Zahra Salim Elqalb nommée au conseil exécutif Perturbations de la navigation : Les explications de Maroc Telecom TIBU Maroc dévoile son livre « Insertion socioéconomique des jeunes par le sport » M'diq-Fnideq : Lancement d'un programme d’insertion au profit des jeunes Covid-19 : Le Sénégal démarre sa campagne de vaccination Sofac enregistre un déficit de 5 MDH durant l'exercice 2020

Gambie : Tentative de médiation en cours, l'ultimatum de la Cédéao à Jammeh a expiré

Gambie : Tentative de médiation en cours, l'ultimatum de la Cédéao à Jammeh a expiré
Source : France24 International
20/01/2017 15:16

Les présidents mauritanien et guinéen sont arrivés, vendredi, à Banjul, afin de convaincre Yahya Jammeh de céder le pouvoir à son successeur Adama Barrow. L'ultimatum qu'a fixé la Cédéao au chef de l'État sortant a expiré à midi.

Persuader Yahya Jammeh de céder pacifiquement le pouvoir au nouveau chef de l’État Adama Barrow. Telle est la mission des président de Guinée, Alpha Condé, et de Mauritanie, Mohamed Ould Abdel Aziz, qui sont arrivés à Banjul, vendredi 20 janvier, pour une tentative de médiation de la dernière chance.

"Nous avons encore toutes les chances de parvenir à une solution pacifique", a assuré à la presse Mohamed Ould Abdel Aziz, peu avant de prendre l'avion pour Banjul avec Alpha Condé.

Vers un exil de Jammeh ?

Alpha Condé et Mohamed Ould Abdel Aziz vont "proposer au président Jammeh des pistes de solution, notamment un exil dans un pays de son choix", a expliqué à l'AFP le secrétaire général de la présidence guinéenne, Kiridi Bangoura.

La Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) a donné au président sortant, au pouvoir depuis 1994, jusqu'à vendredi midi pour quitter ses fonctions, après sa défaite lors de l'élection présidentielle du 1er décembre. Yahya Jammeh a demandé que ce délai soit repoussé de quatre heures, selon des sources gouvernementales citées par Reuters. Aucune indication n'a pu être obtenue dans l'immédiat sur un éventuel report du délai.

Le chef de la commission de la Cédéao, Marcel de Souza, a souligné que l'ultimatum adressé à Yahya Jammeh était clair et qu'on lui avait offert d'aller en Guinée avant de choisir un pays d'exil. "Il est hors de question qu'il demeure en fonction", a insisté Marcel de Souza. ...

 

 

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale