Comment Mehdy Mariouch a capturé des "Bribes de vie" du Germinal de l'Oriental

Comment Mehdy Mariouch a capturé des
Source : Huffpost Maghreb
18/02/2017 20:30

De l’idée à la pratique, en passant par l’émotion puis l’engagement, Mehdy Mariouch, comme lors d'une conversation, dévoile aux lecteurs du HuffPost Maroc les coulisses de son aventure pour archiver un morceau de l'histoire oubliée des mines marocaines.

Il peint le portrait de son projet Bribes de vie: 36 clichés charbonneux de témoignage d’abandon, de rencontres, de fierté et de dignité, capturés à Jerada, Ahouli et Beni Tejjite et qu’il expose jusqu’au 20 mars à l'Uzine de Casablanca. L’histoire de Mehdy Mariouch et Bribes de vie commence il y a 8 ans, au hasard d’une discussion avec Mohammed El Bellaoui (alias Rebel Spirit) dans le jardin de l’École des beaux arts de Casablanca où ils faisaient leurs études. Inspirés par un concept allemand où des artistes ont investi une ville abandonnée qu’ils ont taguée pendant une nuit pour lui redonner vie, les deux artistes en herbe réfléchissent à des villes marocaines qui pourraient se prêter à cette expérience. Rebel Spirit propose alors Jerada, une ville oubliée qui ne subsisterait que par la prostitution, et dont Mehdy Mariouch ignore alors l’existence.  ...




Recherche

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale