Evolution du Covid-19 au Maroc

16047
confirmés
256
décès
13403
guérisons
LaLiga : Le Real Madrid se rapproche du titre La Tunisie négocie le report du paiement de sa dette programmée pour 2020 ONCF : Les trains depuis et vers Tanger reprendront ce mercredi La Chambre des représentants approuve le projet de Loi de Finances rectificative Casablanca-Anfa : Le gouverneur relevé de ses fonctions Vols spéciaux : RAM étend la commercialisation aux agences de voyages Alain Nkontchou nommé président du groupe Ecobank ANCFCC : Un chiffre d’affaires de 6,7 milliards de dirhams en 2019 Immobilier : Réduction de 50% des droits d'enregistrements sur les terrains et les biens Foot : Le TAS annule la suspension du Manchester City des compétitions européennes

Jeff Koons et le Centre Pompidou condamnés pour "contrefaçon"

Jeff Koons et le Centre Pompidou condamnés pour
Source : France24 International
09/03/2017 19:01

Le plasticien américain et le musée parisien ont été reconnus coupables de "contrefaçon", a estimé jeudi un tribunal parisien. En cause, la sculpture "Naked" de Jeff Koons, qui ressemble fortement au cliché d'un photographe français.

Deux enfants nus, un garçon et une fille, la tête penchée. Ce sont les éléments de l'œuvre "Naked" de Jeff Koons qui rappellent fortement un cliché de Jean-François Bauret, pionnier du "portrait nu" en France. Au vu de ces éléments, le tribunal de grande instance de Paris a jugé, jeudi 9 mars, que le plasticien américain s'était rendu coupable de "contrefaçon".

Il a par conséquent condamné la société Jeff Koons LLC, dont l'artiste est le gérant, et le Centre Pompidou, qui devait exposer l'œuvre, à verser 20 000 euros aux ayants droit du photographe en réparation du préjudice subi, auxquels s'ajoutent 20 000 euros pour leurs frais de justice. Jeff Koons LLC devra payer 4 000 euros supplémentaires à la famille pour avoir reproduit l'œuvre litigieuse sur son site Internet.

Le tribunal a précisé que l'artiste, l'un des plus cotés du monde, poursuivi et condamné pour plagiat à diverses reprises, n'était pas condamné à titre personnel, mais via la société qu'il gère. 

"Naked" vendu pour 8 millions de dollars

Les juges ont également rappelé que la sculpture en question n'avait finalement pas été exposée au Centre Pompidou à Paris pendant une spectaculaire rétrospective consacrée à Jeff Koons, de novembre 2014 à fin avril 2015, officiellement parce qu'elle avait été endommagée pendant le transport. Mais elle "était déjà reproduite sur les supports de l'exposition en vente au public" et a été montrée dans divers reportages, a rappelé le tribunal.

"Naked" est une œuvre réalisée en 1988 par Jeff Koons, connu pour son Balloon Dog, sculpture figurant un chien en ballon de baudruche. En porcelaine, haute d'un peu plus d'un mètre, elle représente un petit garçon nu offrant à une petite fille, nue elle aussi, un bouquet de fleurs, avec quelques éléments de décor kitsch (cœur rose, fleurs, draperie). Un exemplaire de "Naked" a été vendu 8 millions de dollars en 2008. ...

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale