Huit photographes en herbe exposent les rues de Casablanca à L'Uzine

Huit photographes en herbe exposent les rues de Casablanca à L'Uzine
Source : Huffpost Maghreb
27/03/2017 15:00

Depuis le 25 mars, la cafétéria de L'Uzine à Casablanca accueille une exposition de street-photographie. Huit photographes en herbe ont présenté les clichés de rue qu'ils ont réalisés durant un atelier de trois mois, sous les conseils du photographe marocain Yoriyas Yassine Alaoui Ismaili.

Une cinquantaine de photographes amateurs avaient postulé pour avoir la chance de participer à cet atelier. Après des entretiens, seulement huit d'entre eux ont été sélectionnés: Abdelali Ait Laydi, Abdelhamid Belahmidi, Adil Bahmane, Emmanuelle Outtier, Nawal Moujtahid, Reuben Yemoh Odoi, Rita Iraqi Houssaini et Soufiane Najah. Tous allaient toucher pour la première fois à la photographie de rue. "Pendant trois mois, tous les samedis, on se retrouvait pour des cours théoriques et pratiques. Dans les cours théoriques, on revoyait l'histoire de la street-photographie, les artistes et leur approche. J'ai présenté mon travail puisque je fais moi-même des photos de rue", raconte au HuffPost Maroc Yoriyas Yassine Alaoui Ismaili, qui les a encadrés. Pour la pratique, les photographes en herbe allaient directement sur le terrain, dans les rues de la capitale économique. "Beaucoup de gens pensent faire de la street-photographie quand ils prennent des photos de loin, dans la rue, avec un zoom de 200 millimètres. Pour la street-photographie, on doit utiliser l'objectif comme un oeil humain: il faut être dans la scène qu'on photographie, au plus près. Il faut donc utiliser un objectif de 35 ou 28 millimètres", explique le photographe. Cela a été la chose la plus difficile pour ses huit élèves. Oser aller au plus proche des gens. "C'est surtout plus difficile à Casablanca que dans des villes touristiques comme Marrakech. Les gens n'ont pas l'habitude de voir des personnes se faire photographier. Ils pensent soit que ce sont des journalistes soit qu'on va leur voler leur image. J'ai essayé de leur donner quelques astuces par rapport à ça. Parce que les problèmes font partie du jeu de la street-photographie. Il faut simplement savoir les gérer, en expliquant les choses, en pensant positif, ou avec un simple sourire." ...




Recherche

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale