Marrakech : L’expo-photo de Youness Miloudi qui traverse le temps, en pleine avenue Mohammed V

Marrakech : L’expo-photo de Youness Miloudi qui traverse le temps, en pleine avenue Mohammed V
Source : Lesiteinfo.com
12/04/2017 21:00

Après avoir présenté ses travaux photographiques dans le cadre de la COP22, le photographe originaire de Fès, expose à Marrakech, hors-les-murs, des œuvres monumentales.

Une première série, en noir et blanc, est exposée sur les grilles du jardin Arsat Moulay Abdessalam, sur l’avenue Mohammed V. La seconde série sera visible à l’intérieur du jardin. Youness Miloudi s’entretient avec Le Site info de la portée ethnographique et politique de son travail.

Le Siteinfo : Vous vous présentez comme un photographe autodidacte. Comment vous est venue la passion de la photographie ? Pourquoi avoir opté pour une approche ethnographique ?Youness Miloudi : J’ai toujours été fasciné par l’image et le film noir en particulier, j’aurais voulu faire des études cinématographiques mais hélas la vie m’a emmené vers d’autres horizons. Après mon baccalauréat, je suis parti en France où j’ai suivi des études en ingénierie, en parallèle j’enchaînais des petits boulots pendant les périodes de vacances pour pouvoir m’offrir mon premier appareil photo.Au début, ma pratique de la photographie était beaucoup plus large : je m’intéressais à tout, de l’évènementiel à la photo de studio en passant par des collaborations avec des artistes de différentes disciplines, avant de m’orienter par la suite vers la photographie documentaire et ethnographique grâce aux voyages, notamment mon premier voyage en Inde qui a pas mal bousculé ma route et ma perception du monde.

Le Siteinfo : Vos travaux sont, en effet, le fruit des nombreux voyages effectués à travers le monde, de l’Asie à l’Afrique en passant par l’Amérique. Voyagez-vous seul ? Comment entrez-vous en contact avec les tribus que vous photographiez ?

Youness Miloudi : En réalité nous sommes deux, je suis mon meilleur ami sur la route ! Oui je voyage seul et c’est important pour moi, cela me permet de me connecter avec moi-même d’abord, ensuite d’aller vers l’autre beaucoup plus facilement.Il y a toute une partie de documentation en amont qui consiste à croiser les différentes approches d’anthropologues et ethnologues tout en restant neutre pour laisser de la place au hasard et aux rencontres. Une fois sur place j’arrive toujours à me débrouiller pour entrer en contact avec les bonnes personnes, cela fait partie de mon job aussi.

Le Siteinfo : On imagine qu’il est indispensable de tisser de solides liens avec vos modèles. Acceptent-ils volontiers d’être pris en photo ? Vous demandent-ils parfois une contrepartie, notamment financière ?

Youness Miloudi : En général je ne sors jamais mon appareil lors du premier contact voire pendant plusieurs jours s’il le faut, car il est important pour moi de tisser des liens avec les personnes qui m’accueillent, comprendre leur mode de vie et ainsi obtenir leur confiance, le reste vient naturellement…Pour les contreparties, cela arrive, bien évidemment, je ne suis pas le premier ni le dernier étranger qu’ils rencontrent. Malheureusement certaines tribus ont développé un mauvais rapport avec l’argent à cause d’un tourisme de masse sans éthique, cela dit entre eux ils pratiquent encore le troc. Je fais de mon mieux pour rester sur ce principe et leur donner ainsi ce dont ils ont besoin, car après tout il est normal que je leur donne quelque chose en contrepartie. ...




Recherche

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale