Les débuts de la scène hip-hop parisienne en images

Les débuts de la scène hip-hop parisienne en images
Source : Vice.com
12/05/2017 06:00

Gilles Hutchinson a passé la fin des années 1980 à traîner son appareil photo aux soirées la Sardine à la Java, le club d’où allait émerger le rap en France.

À cette époque, je me lançais dans la photographie. Je travaillais sur des sujets divers, et les nuits parisiennes et leur effervescence m'ont paru être un bon reportage. J'avais commencé à faire des photos dans plusieurs lieux, par exemple aux soirées Roger Boite Funk au Globo, organisées en partie par le magazine Actuel et animées par Dee Nasty. Ces soirées ont vu se produire Public Enemy en 1988 – concert culte duquel j'ai malheureusement perdu les images – et ont été un tremplin pour de nombreux DJ comme Cut Killer ou Crazy B.

En 1988, avec la fin de Chez Roger Boite Funk, les habitués se sont déplacés à la Sardine, une nouvelle soirée organisée le jeudi à partir de 23h par DJ Molskee. Il avait réussi à convaincre le patron de la Java de lui louer la salle une fois par semaine. La Java était un dancing créé en 1923, situé au 105, rue du Faubourg du Temple dans le 10e arrondissement de Paris, au sous-sol de la galerie Le Palais du commerce. Les murs du bâtiment étaient noirs des traces d'un incendie survenu quelque temps auparavant. De l'extérieur, l'endroit faisait un peu flipper.

En plus des soirées Roger Boite Funk, DJ Molskee avait traîné à celles du Bataclan – des fêtes qui l'ont fortement marqué et inspiré et qui réunissaient chaque dimanche la jeune afro-antillaise pour les sets funk, hip-hop et zouk de DJ Chabin.

Molskee avait accumulé pas mal de disques, sortis sur des petits labels, dénichés chez des disquaires indépendants de Londres. Là-bas, commence à émerger l'acid jazz et le rare groove, grâce notamment à Gilles Peterson. En même temps, on assistait à l'arrivée d'un nouveau genre de rap américain, avec par exemple Run DMC, Public Enemy ou Afrika Bambaataa. Ce rap était plus ancré dans la filiation de la musique noire, avec citation au jazz et au funk. On s'éloignait alors de la première vague du rap, façon Rapper's Delight ou Grandmaster Flash. ...




Recherche

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale