4.000 entrepreneurs menacés de prison à cause du programme «Moukawalati»

 4.000 entrepreneurs menacés de prison à cause du programme «Moukawalati»
Source : le360
16/05/2017 22:00

La coordination des victimes du programme Moukawalati appelle à l’ouverture d’une enquête pour révéler au grand jour les raisons de l’échec de ce programme qui risque de mener 4.000 auto-entrepreneurs à la prison.

Le programme gouvernemental «Moukawalati» continue de faire parler de lui, 11 ans après son lancement. «La prison menace plus de 4.000 personnes parmi les victimes du programme Moukawalati», titre ainsi le quotidien Al Massae dans son édition du 17 mai. Le journal fait référence aux entrepreneurs dont les projets, qui faisaient partie de ce programme, ont échoué à cause «de l’État et des responsables du programme». Les victimes réclament ainsi «la suspension immédiate des poursuites judiciaires qui les menacent et l’ouverture d’une enquête pour dévoiler les raisons de l’échec de ce programme» d’auto-entreprenariat, qui a été enterré.

Monsieur Fathallah, responsable de la coordination nationale des entrepreneurs «Moukawalati», pointe du doigt la responsabilité de ceux qui ont conçu ce programme et d’autres programmes comme «e-floussy» pour servir leurs intérêts. Il va jusqu’à affirmer que les concepteurs de ces programmes avaient l'intention de mettre en échec le programme «Moukawalati». ...




Recherche

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale