Evolution du Covid-19 au Maroc

119107
confirmés
2113
décès
97468
guérisons
Uber conserve le droit d’exercer à Londres Google Maps teste sa nouvelle interface pour voitures Haut-Karabagh : L'Azerbaïdjan et l'Arménie se déclarent la guerre 300 MDH d’économies grâce à la sortie sur le marché international, selon Benchâaboun Loi de Finances 2021 : La CGEM détaille ses doléances Importations : Repli de l'indice des valeurs unitaires de 6,4% au 2e trimestre La CGEM alerte sur les risques de la cybercriminalité pour les entreprises R&D : Un appel à projets doté d'une enveloppe de 170 MDH Zen food : 8 aliments pour lutter contre le stress Facebook aurait bloqué trois opérations de désinformation d'origine russe

Pour le danseur de flamenco José Porcel, "le Maroc et l'Espagne fusionnent parfaitement"

Pour le danseur de flamenco José Porcel,
Source : Huffpost Maghreb
21/05/2017 11:00

Vendredi soir, c'est au rythme du flamenco qu'a vibré la scène du théâtre Mohammed V de Rabat dans le cadre du festival Mawazine.

Alors que c'est le danseur de flamenco Rafael Amargo qui devait initialement jouer ce soir-là, pour des raisons de santé, ce dernier a finalement annulé sa prestation. C'est la "José Porcel's flamenco dance company" qui a remplacé le danseur au pied levé. Une troupe menée, comme son nom l'indique, par José Porcel, un danseur qui berce dans le flamenco depuis son enfance. Il débute à 13 ans et depuis a étudié aux côtés de nombreux grands noms de la discipline comme Paco Romero, Isabel Quintero, Cristóbal Reye... José Porcel monte finalement en 2001 sa propre troupe. Depuis, ses danseurs et lui parcourent le monde et les festivals. Nous avons pu le rencontrer avant son passage sur scène. Avec lui, nous sommes revenus sur son parcours, les liens culturels qui unissent l'Andalousie au Maroc ou encore les libertés d'improvisation qu'offre le flamenco.

HuffPost Maroc: Vous avez parcouru le monde avec votre troupe et rencontré différents publics. Est-ce spécial d'être au Maroc, un pays attaché à la tradition andalouse?

José Porcel: Oui, totalement, les deux pays ont beaucoup en commun au niveau culturel. Le Maroc et l'Espagne fusionnent parfaitement et au Maroc, les gens ont déjà une culture andalouse. Les deux pays sont fusionnels et font partie du flamenco. Comment choisissez-vous vos les danseurs de votre troupe? Je préfère recruter les danseurs qui ont déjà eu un parcours professionnel dans le flamenco, mais je ne néglige pas pour autant la jeune génération. J'essaye de leur donner une première opportunité. J'ai ainsi une sorte de mélange avec des professionnels et des jeunes qui commencent leur carrière, que ce soit pour les danseurs ou pour les musiciens. Vos spectacles sont-ils calibrés au millimètre près ou y a-t-il de la place pour l'improvisation?  ...

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale