Evolution du Covid-19 au Maroc

13215
confirmés
230
décès
9158
guérisons
UFC: Khabib Nurmagomedov perd son père à cause du coronavirus L’USAID accorde un financement de 643,8 millions USD au Rwanda Espagne : 50 milliards d'euros pour accélérer la relance économique Qui est Jean Castex, le nouveau Premier ministre français ? Apple se dirige vers la dématérialisation des passeports et des permis de conduire Arrivée à l'aéroport de Béni Mellal de 152 Marocains bloqués en Egypte ONCF : 350.000 voyageurs en une semaine Œufs de consommation : Le secteur perd 3,5 MDH par jour Covid-19 : 333 nouveaux cas ce jeudi 2 juillet Affaire Adesina : La BAD autorise une revue indépendante du rapport du comité d'éthique

Le gentleman Roger Moore, acteur mythique au sept "James Bond", s'est éteint

Le gentleman Roger Moore, acteur mythique au sept
Source : LesInfos.ma
23/05/2017 13:25

Il était l'archétype du gentleman anglais: l'acteur britannique Roger Moore, immortalisé par la série télévisée "Le Saint" et par sept James Bond 007, est décédé mardi en Suisse à l'âge de 89 ans des suites d'un cancer.

"C'est le cœur lourd que nous devons annoncer le décès de notre père aimant, Sir Roger Moore, aujourd'hui en Suisse après un court mais courageux combat contre le cancer", ont écrit sa fille Deborah et ses fils Geoffrey et Christian dans un communiqué.

En 2003, l'acteur avait échappé de peu à la mort après s'être écroulé sur une scène new-yorkaise, victime d'un arrêt cardiaque. "Il me semble que je me suis évanoui", avait-il confié en revenant à la vie, usant d'un euphémisme typiquement anglais. L'accident lui avait valu d'être appareillé d'un stimulateur cardiaque, un gadget que n'aurait pas renié 007.

Roger Moore est l'acteur qui a le plus longtemps incarné James Bond. Il avait pourtant été jugé "trop beau" et donc rejeté pour le premier 007, "Dr No" (1962). Il lui aura fallu attendre que Sean Connery soit fatigué du rôle pour prendre le relais.

Le succès fut soudain. Moore apportait avec lui non seulement charme et élégance mais également légèreté et humour. Et ce fameux sourcil redressé qui devait devenir sa marque de fabrique.

007 à sept reprises

Il a incarné "Bond, James Bond" dans sept films, de "Live and Let Die" ("Vivre et laisser mourir") en 1973 jusqu'à "A view to a kill" ("Dangereusement vôtre") en 1985.

Son personnage de "Perfect Gentleman", il l'avait auparavant rodé dans la série télévisée "Le Saint" (The Saint) de 1962 à 1969. Le rôle de Simon Templar lui a offert le succès mondial, confirmé par une autre série, "Amicalement vôtre" (The Persuaders!, 1971-1972). Même si la production a fait un flop aux Etats-Unis et a été abandonnée après une seule saison, cela n'a pas empêché la série de faire le tour de la planète.

(Avec Agence)

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale