Entretien avec Khadija Alami, membre de l'académie des Oscars

Entretien avec Khadija Alami, membre de l'académie des Oscars
Source : huffpostmaghreb.com
06/07/2017 17:04

Aux côtés de Nabil Ayouch, la productrice marocaine Khadija Alami rejoint les 774 nouveaux membres permanents de l'Académie des Oscars.

Devenir membre de cette académie qui remet, chaque année, les précieux trophées hollywoodiens aux talents du cinéma américain et mondial, est un véritable honneur pour la productrice et créatrice de la société K-Films. D'autant que le mandat n'est pas limité dans le temps. "C'est là la plus belle nouvelle: quand vous êtes choisie et désignée ce n’est pas pour un ou deux ans, mais à vie. Vous imaginez ce que cela représente...", confie Khadija Alami au HuffPost Maroc.

Actuellement en plein tournage d'une série pour Fox UK et Europe, "Deep State" (anciennement nommée "The nine"), la productrice et désormais membre de la prestigieuse académie des Oscars revient sur cette nouvelle aventure qui l'attend.

HuffPost Maroc: Quel sentiment vous inspire votre entrée dans cette académie?

Khadija Alami: Une joie immense. Rejoindre le plus prestigieux et le plus fermé des clubs dans le monde est un grand honneur. J'avais du mal à y croire, c’est une consécration à l’international ! C'est une institution qui vous invite après concertation avec ses propres membres, qui comptent les plus grands noms du cinéma mondial. Il faut savoir que vous ne pouvez pas y adhérer comme bon vous semble. Vous ne pas pouvez demander à y être associée, seuls les membres de l'académie détiennent ce droit. Après les hommages reçus dans mon pays, à Salé, Marrakech et Ouarzazate, c’est, en quelque sorte la cerise sur le gâteau.

Et que ressentez-vous en pensant que le Maroc soit représenté au sein de l'académie des Oscars?

C'est en réalité ma bataille quotidienne: je suis Marocaine et fière de l’être et c’est à mon pays que je dois ce que je suis aujourd'hui. J’ai passé les 10 dernières années à faire la promotion de mon pays auprès des Studios à Los Angeles, des sociétés de production à New York et Londres. J’y allais par mes propres moyens pour parler de ma société de production, bien sûr, mais aussi et surtout pour promouvoir le Maroc comme destination de tournage. Le royaume a de très nombreux atouts dans ce domaine. Outre les paysages, les infrastructures, il y a un volet souvent oublié qui est tout simplement notre climat. Le fait que nous soyons associés aujourd'hui, et je dis nous car j'associe bien évidemment tous ceux et celles qui travaillent avec moi dans ce domaine, est en soi une belle vitrine pour notre pays. Je suis par ailleurs très heureuse que nous soyons deux Marocains aujourd'hui au sein de cette académie. Deux Marocains, deux métiers, la production et la réalisation avec Nabil Ayouch, que je félicite vivement. ...




Recherche

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale