Nadia et Salma, deux Marocaines à la Bibliothèque publique d'Oslo

Nadia et Salma, deux Marocaines à la Bibliothèque publique d'Oslo
Source : le360.ma
07/07/2017 13:01

Nadia Farès et Salma Benmalek, deux jeunes marocaines établies à Oslo, ont magistralement démontré leurs capacités organisationnelles et communicationnelles au service de la culture et du patrimoine arabes, le temps d’une rencontre: "Voyage à travers le patrimoine culturel immatériel".

Nadia, qui travaille au département de communication à la Grande bibliothèque de la capitale norvégienne, et sa compatriote Salma, qui travaille au département des activités, ont en effet réussi à introduire le patrimoine immatériel arabe dans ce temple du savoir qui abrite pour la première fois une rencontre culturelle de ce genre. Cette manifestation a été émaillée de partitions musicales exécutées par une troupe syrienne dont les membres sont établis en Norvège, d’une performance artistique d’une chanteuse palestinienne, d’un atelier de calligraphie arabe et d’exposition de publications sur les divers aspects de la vie dans le monde arabe.   Au grand bonheur des visiteurs norvégiens, les différents spectacles ayant ponctuée cette rencontre n’avaient pas vraiment besoin de traduction, dès lors qu’ils étaient assez éloquents pour exprimer l’identité multiple et vivace et les traditions ancestrales d’autres peuples. C’est ainsi que la "Debka", la danse folklorique que partagent nombre de pays arabes comme le Liban, l’Irak, la Syrie et la Palestine, s’est trouvée à l’honneur dans le cadre d’un reportage réalisé par les organisateurs, parallèlement à la remise de certificats en arabe et en anglais avec une traduction en norvégien.   La culture orale étant une des composantes essentielles de la culture arabe, une partie lui a été consacrée lors de cette rencontre initiée en collaboration avec des associations culturelles et artistiques en Norvège et qui a fait l’objet d’un spot publicitaire novateur dans les trois langues. Nadia Farès a assuré que cette manifestation, fruit d’une idée élaborée par sa compatriote Salma Benmalek, est portée par la volonté du partage et de la convergence en vue de faire valoir la richesse et la diversité du patrimoine culturel arabe auprès des Norvégiens, en mettant à profit les multiples facilités qu’offre la Grande bibliothèque d’Oslo.   A ce propos justement, Mme Farès, qui détient un master en journalisme francophone de la Faculté de l’information au Liban, a confié à la MAP que la culture arabe est souvent en mal de promotion auprès des visiteurs de la bibliothèque, qu’ils soient d’origine norvégienne ou d’autres nationalités. ...




Recherche


Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale