Morocco Tai : Le symbole d’une génération qui ne prend pas assez au sérieux les dangers de la route

Morocco Tai : Le symbole d’une génération qui ne prend pas assez au sérieux les dangers de la route
Source : Lesinfos.ma
12/10/2017 11:40

Morocco Tai est un jeune adolescent Néo-zélandais, qui a été tué dans une poursuite de police en ce début de semaine au Sud d’Auckland à Otara. L’adolescent de 15 ans était à bord d’une voiture volée, qui contenait nombre de boissons alcoolisées et de cigarettes. Retour sur un phénomène sociétal inquiétant…

Deux passagères de 16 ans étaient aussi à bord de la voiture volée que conduisait Morocco Tai. Elles ont été gravement blessées suite à l’accident. L’adolescent les aurait emmenées avec lui, après avoir posté sur son compte facebook une photo d’une table contenant une grande quantité de boissons alcoolisées et de cigarettes, en invitant ses amis à « faire un tour en voiture ». Tai n’est pas à son premier essai en matière de délinquance juvénile. Quelques jours avant, il aurait été poursuivi pour vol d’une autre voiture.

Aussi tragique qu’il soit, le cas de Morocco Tai n’est pas isolé et nous ramène à nous pencher sur un phénomène qui prend de plus en plus d’ampleur au Maroc à l’image de la plupart des autres pays du monde. On se rappelle tous du conducteur de « Ferrari » Hamza Derhemqui a enflammé le web, en avril dernier. Une vidéo qu’il avait posté conduisant ivre et consommant de l’alcool au bord de sa voiture ; provoquant ainsi un accident sur la route ; avait créé un véritable scandale publique sur la toile, après être devenue virale.

En plus de choquer les marocains, le cas de Hamza Derhem au Maroc comme celui de Morocco Tai en Nouvelle Zélande, relèvent de plus profondes problématiques. En effet, l’éducation et la sensibilisation des jeunes d’aujourd’hui et adultes de demain, devient une nécessité plus que jamais pressante. Les parents ainsi que la société se doivent de donner une importance primordiale aux valeurs inculquées dans les esprits des générations à venir, afin d’éviter de tels drames, surtout sur les routes.

A un temps où le Bilan des accidents ne cesse d’augmenter d’année en année selon le ministère de transport. A titre illustratif, l’année dernière a enregistré 81.827 accidents, contre 78,864 l’année d’avant, soit une augmentation de 3,76%. Les parents devraient être sûrs que leurs adolescents sont mûrs avant de leur offrir une voiture, et la société devrait être plus stricte quant à l’admission des jeunes ; surtout à antécédents ; au volant.

Autre problématique de taille, l’image que circulent les futures générations dans les autres pays. L’on pense aux pays européens et notamment la Belgique, les Pays Bas ou encore l’Espagne où la réputation des marocains n’est pas des meilleurs… Même si le lien n’est pas direct, le Maroc risque de voir son image de peuple chaleureux et accueillant se transformer en peuple qui n’éduque pas ses enfants, et donc d’irresponsable. Déjà que l’image du Maroc commence à être entachée des violences et barbarie des actes de terrorisme de plusieurs marocains radicalisés, on préfère ne pas empirer les choses en y ajoutant l’inconscience des jeunes marocains et la délinquance juvénile de ses derniers.




Recherche

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale