Crise hydrique : le Maroc prend les devants et prépare un plan d’urgence contre le déficit en eau

Crise hydrique : le Maroc prend les devants et prépare un plan d’urgence contre le déficit en eau
Source : Lesinfos.ma
20/10/2017 09:55

Soucieux de la crise hydrique qui touche la ruralité et les régions montagneuses, le Roi a déjà donné ses instructions au gouvernement de Saâd-Eddine El Othmani de constituer une commission technique dont la charge sera d’élaborer un plan d’urgence en vue de définir les mesures à entreprendre face au déficit en eau. Eclairage…

Sous la présidence du Chef du gouvernement, une commission ministérielle a tenu une réunion d’urgence à Rabat, ce Mercredi, en vue de constituer une commission technique, formée à partir de plusieurs départements d’état, qui se chargera d’apporter des réponses concrètes et techniques au problème du déficit en eau portable et d’irrigation dans les régions rurales et montagneuses du Royaume. Les enjeux sont énormes et l’objectif est clair : Anticiper une crise hydrique de l’approvisionnement en eau dont les conséquences seront fâcheuses pour l’économie du pays et échapper au cataclysme annoncé par le Rapport du centre américain Word Ressources Institute sur la pénurie en eau d’ici 2040.

A cet effet, le chef du gouvernement tenait à rappeler, lors de cette réunion, l’importance de mettre en pratique les consignes royales, soit de lutter, entre autres, contre le phénomène de rareté des ressources en eau potable et l’obligation de faire participer l’ensemble des départements concernés et habilités à concevoir des solutions techniques et adéquates à ce problème.

Dernièrement, le Maroc a pris certaines mesures innovatrices en matière d’approvisionnement en eau, notamment avec la création de la plus grande station d’épuration et de réutilisation des eaux usées, située à Marrakech, et qui contribue actuellement à fournir de l’eau d’irrigation à cette région en attendant la possibilité d’en faire de même avec l’eau potable.

La menace de pénurie d’eau guette le Maroc à l’horizon 2040 :

Au-delà de cette crise hydrique qui alerte le Royaume chérifien et son commandeur, la menace de pénurie d’eau n’est pas une nouveauté, car le Maroc a été classé 19e dans une liste des pays très menacés par une crise hydrique, comme le précise un rapport américain très sérieux.

Le rapport en question est l’œuvre des chercheurs du centre américain Word Ressources Institute, datant de 2015, et qui semble justement alarmant dans la mesure où le Maroc figure parmi les 33 pays concernés par une pénurie très sévère des ressources d’eau, une situation communément désignée par l’expression de « stress hydrique ».

Concrètement, ce rapport revêt un aspect technique car il souligne une corrélation entre le développement socio-économique, urbain et démographique, sans oublier les changements climatiques, et les ressources d’eau potable et d’irrigation. Pour être précis, le développement de notre pays et sa croissance démographique sont en inadéquation avec les ressources en eau exploitables d’ici 2040, ainsi, ce problème devient inévitablement une menace potentielle à ce qu’on peut appeler « le rêve marocain », du moins pour une petite minorité agissante.




Recherche

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale