Mondial 2026 : Pourquoi l’Amérique du Nord doit prendre le Maroc au sérieux …

Mondial 2026 : Pourquoi l’Amérique du Nord doit prendre le Maroc au sérieux …
Source : Lesinfos.ma
14/11/2017 12:20

Très récemment, la FIFA a publié son nouveau guide du processus d’appel d’offres de la coupe du monde 2026, un document officiel où l’on apprend les nouveaux critères auxquels doit se conformer un pays pour accueillir la coupe du monde en 2026. Parmi les candidats, on retrouve le Maroc, un pays qui tentera le tout pour le tout pour ne pas rater cette occasion. Mais, la chance, serait-elle, de notre côté cette fois-ci ?

Malgré la confirmation du Qatar à accueillir la coupe du monde de 2022, ce pays n’aurait pas eu ce privilège selon les critères prédéfinis par ce nouveau guide de la FIFA, à cause, entre autres, des risques d’implosion sociale qui guette ce richissime émirat du Golfe, outre le fait que les conservateurs de ce pays le rejettent férocement à cause de la débauche qui en découlera, selon eux.

Aujourd’hui, le nouveau processus d’appel d’offres pour accueillir la coupe du monde 2026 s’accorde fortement avec les aptitudes du comité de la candidature unifié des pays de l’Amérique du Nord, représentant à la fois les Etats-Unis, le Mexique et le Canada. Sur un plan techniques, l’offre Nord-Américaine a toutes les chances de son côté, grâce aux solides infrastructures, source d’un important retour sur investissement pour la FIFA. La disponibilité des stades et la capacité d’accueil permet aussi à ces trois pays d’accueillir jusqu’à 200 équipes, ce qui représente un atout non négligeable pour l’organisation de cet événement mondial en 2026.

Le Maroc, autre candidat potentiel :

Lorsqu’on parle d’une candidature pour qu’un pays accueille une coupe du monde, le vote international est aussi un critère important à relever, surtout dans le cas de la candidature du Maroc qui pourra créer la surprise. La candidature Nord-Américaine, en dépit de tous ses potentiels techniques et structurels, ne devra pas faire abstraction de son adversaire marocain dans cette course du mondial 2026, car le royaume conserve aussi plusieurs cartes à jouer.

Concrètement, la FIFA compte 211 Etats membres, dont les pays africains représentent plus d’un quart des votants, sans compte bien entendu les pays arabes qui voteront également pour la candidature du Maroc. De surcroit, le chef malgache de la confédération africaine de Football, a déjà promis de renforcer les chances du Maroc dans le vote africain. Du côté européen, le vote ne sera pas d’une évidence manifeste, car compte tenu de la proximité géographique et des fuseaux horaires, il est plus aisé et raisonnable de soutenir la candidature du Maroc plutôt que celle du continent Nord-Américain. En tout cas, la candidature unifiée de l’Amérique du Nord a toutes les raisons de craindre la surprise marocaine !

Si l’on se tient au président de la FIFA, Gianni Infantino, le Maroc est parfaitement capable d’accueillir un événement aussi grandiose que la coupe du monde de 2026, surtout qu’il a su faire ses preuves avec le double accueil de la coupe du monde des clubs en 2013 et 2014. Pour corroborer ce propos, l’ex-président de cette organisation, Sepp Blater, s’est dit également favorable à la candidature du Maroc en manifestant une réserve à l’égard de l’offre Nord-Américaine.

S’il y a des points de faiblesse qui pourront jouer contre la candidature marocaine, abstraction faite du coût exorbitant de cette compétition, ce serait le retrait du Maroc de la coupe d’Afrique, une décision violemment critiquée alors que le prétexte était la protection des citoyens de l’épidémie d’Ebola ayant fait des ravages à cette époque. Une chose est sûre : Le Maroc est une nation capable d’accueillir un événement de l’envergure de la coupe du monde, notamment en 2026, malgré une forte domination technique et économique qu’on retrouve dans la candidature Nord-Américaine. 




Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale