Islamophobie: Donald Trump en remet une couche

Islamophobie: Donald Trump en remet une couche
Source : Lesinfos.ma
29/11/2017 17:05

Donald Trump n’en a pas fini avec sa rhétorique islamophobe. Le président américain vient de relayer trois vidéos douteuses sur son compte Twitter. Décryptage. 

Visiblement, Donald Trump voit des musulmans fanatiques et des migrants partout. Grand utilisateur du réseau social Twitter, le président américain a eu l’idée de relayer trois vidéos, mercredi 29 novembre. Sur son compte Twitter, on peut lire les intitulés des vidéos présentées : « Un musulman détruisant une statue de la vierge Marie », « une foule islamiste poussant un adolescent d’un toit » et « un migrant musulman bat un Néerlandais handicapé ». Difficile de placer ces vidéos dans un contexte particulier. Le tweet ne précise rien.

Qu’en est-il au juste ?

La première vidéo où l’on voit un homme barbu malmenant une statue de la Vierge Marie n’est autre qu’une vidéo de propagande de l’organisation Etat islamique en Syrie. Elle daterait de 2013 selon Lemonde.fr.

La deuxième date aussi de 2013. Elle vient d’Egypte et montre un affrontement très violent entre opposants politiques ayant provoqué la mort d’un adolescent poussé du toit d’un immeuble, à Alexandrie. D’après le Daily News Egypt, cet incident a donné lieu à un procès à l’issue duquel l’auteur du geste a été condamné à mort en 2015. Aucun lien n’a pu être fait entre cet horrible meurtre et une quelconque religion.

Dans la troisième vidéo , on peut voir l’agression d’un jeune homme se déplaçant à l’aide de béquilles par un autre jeune de la même tranche d’âge. La scène se passe aux Pays-Bas et la vidéo a été initialement publiée sur le site hollandais Geenstijl. Suite à la publication de la vidéo sur le compte Tweeter du président américain, le site hollandais a tenu à préciser que l’agresseur n’est ni musulman ni migrant et qu’il a été arrêté suite aux faits.

Des liens avec l’extrême droite

En consultant le compte Twitter de Donald Trump, il apparaît clairement que ces trois vidéos ont été initialement postées la veille par Jayda Fransen. Rien que ça. Pour ceux qui ne s’intéressent pas aux gesticulations de l’extrême droite européenne, on rappelle que cette dame n’est autre que la numéro deux du parti britannique Britain First, parti connu pour ses actions violentes et ses démêlés avec la justice. En août 2016, un tribunal a signifié au président du parti et à Jayda Fransen une interdiction d’entrer dans le centre-ville de Luton. Cette injonction leur interdit aussi d’accéder à toute mosquée ou centre culturel musulman situés en Angleterre ou au pays de Galles. 




Recherche

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale