Retour de Saad Lamjarred au Maroc : La mère de sa présumée victime se confie sans fard

Retour de Saad Lamjarred au Maroc : La mère de sa présumée victime se confie sans fard
Source : Lesinfos.ma
06/03/2018 17:30

Le chanteur, pourtant interdit de quitter le territoire français avant son jugement, a annoncé son retour au Maroc sans préciser de date. Du côté de la victime, c’est l’incompréhension totale. Nous avons recueilli les confidences d’Olga, la mère de la plaignante dans cette affaire. Explications.    

C’est un « coup en douce » bien étudié du chanteur qui n’avait cessé d’annoncer une « grande surprise » à ses fans, depuis plusieurs semaines, sans en déterminer la nature. C’est désormais chose faite. Saad Lamjarred a annoncé via les réseaux sociaux son prochain retour au bercail. Prévue le 8 mars, selon des sources concordantes, son arrivée est accueillie de manière très mitigée par nombre de Marocains qui s’interrogent sur les raisons de ce soudain retour qui sera - il faut le préciser- de courte durée. En effet, on parle d’un séjour d’un mois tout au plus, sous « garantie de représentation », comme l’exige la loi.
Si effectivement la loi française l’autorise en cas de « force majeure » de « contourner » les règles momentanément, du côté de la victime c’est la consternation. Nous avons pu nous entretenir avec Olga, la mère de Laura Prioul, principale plaignante dans l’affaire du chanteur accusé de viol avec violences aggravées, qui semble dans l’incompréhension la plus totale.

Les antécédents du chanteur remontent à la surface

« Honnêtement, je ne comprends pas. Je sais que dans certains cas, la justice donne des autorisations à certains prévenus de quitter le territoire pour des raisons de force majeure, mais dans ce cas précis, je ne comprends pas », nous confie Olga. En effet, le juge d’instruction a donné une autorisation au chanteur de se rendre dans son pays le temps d’un court séjour pour « accomplir certaines démarches administratives urgentes », selon nos sources bien informées. Cette autorisation n’est pas exceptionnelle en soi et ne signifie pas la relaxe du chanteur, étant donné que son procès n’a toujours pas eu lieu.

« Pour être tout à fait franche avec vous, au vu des antécédents de l’agresseur de Laura et étant donné que par le passé il avait justement profité d’une liberté provisoire pour quitter le territoire américain des suites d’une affaire similaire à celle qui l’oppose à ma fille, je ne comprends pas du tout la décision de la justice », continue la mère de Laura Prioul visiblement secouée. Effectivement, Saad Lamjarred, alors inconnu au bataillon en 2010, avait quitté le territoire américain dans la foulée d’une libération provisoire dans le cadre d’une affaire de viol l’opposant à une plaignante d’origine albanaise. Cette plaignante avait fini par interrompre toute collaboration avec le procureur de New York, une fois qu’un accord à l’amiable eut été conclu entre les deux partis en 2017, ce qui avait abouti à un classement « sans suite » de son affaire.

« Le mutisme des médias français m’étonne »

Ce n’est pas tout. La mère de la présumée victime s’étonne aussi du mutisme des médias français dans cette affaire. « Nous avons appris son retour au Maroc en même temps que tout le monde via les médias marocains. Le mutisme de la presse de mon pays m’étonne, surtout dans le contexte actuel. Je les vois parler de plusieurs affaires d’agressions sexuelles qui se passent loin de chez nous, aux États-Unis notamment, et ma fille, qui est Française et qui a été violée dans notre pays par un chanteur très célèbre dans le monde arabe ne bénéficie d’aucun soutien dans l’Hexagone ni même du moindre intérêt. C’est quand même hallucinant ! », s’étonne Olga. Fait étonnant et après vérification des dires de notre source, la presse de son pays n’a effectivement pas – ou très timidement - couvert l’affaire, surtout dans le contexte du mouvement « Balance ton porc » où ce genre de faits-divers fait couler beaucoup d’encre en France plus spécifiquement. D’ailleurs, au moment où Laura Prioul avait fait une sortie inattendue sur les réseaux sociaux pour raconter sa version de l’histoire et pendant que les médias marocains relayaient la vidéo de la plaignante, les médias français titraient sur une vague affaire d’agressions sexuelles sur les actrices d’une célèbre série américaine. Même topo aujourd’hui que le chanteur est autorisé à quitter le territoire français alors que son procès n’a même pas été ouvert. Le mutisme des médias du pays qui a été le théâtre de cette agression sexuelle présumée laisse la plaignante ainsi que ses proches dans l’incompréhension totale.  

Qu’y a-t-il dans le dossier concrètement ?

Cette affaire fait l’objet de plusieurs rumeurs depuis qu’elle a éclaté en octobre 2016. Entre ceux qui disent qu’il n’y a aucune preuve du viol présumé et ceux qui disent que le chanteur est au centre d’un vaste complot, l’heure est aux théories les plus farfelues. Nous avons posé la question directement à la mère de Laura Prioul qui nous a confié : « Il y a assez de preuves pour qu’il soit accablé et qu’il soit reconnu coupable ». Pour l'heure, le dossier est toujours en cours d'instruction, nous n’avons de fait pu en apprendre davantage.  

 







Recherche


Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale