Un traitement efficace contre le paludisme

Un traitement efficace contre le paludisme
Source : Sciencesetavenir.fr
10/03/2018 17:07

Administrée pendant seulement trois jours, cette combinaison d’un antibiotique et d’un antipaludéen promet 100 % de guérison. Reste à étendre les essais.

Ce texte est un extrait de l'article publié dans Sciences et Avenir 853, daté mars 2018. Le magazine fait sa couverture sur "Les nombres magiques qui font l'Univers".

Bonne nouvelle sur le front du paludisme, encore responsable de près de 500.000 décès par an : dans une étude publiée dans la revue Clinical Infectious Diseases, une équipe internationale de médecins vient de dévoiler un nouveau traitement expérimental qui, administré pendant seulement trois jours, promet 100 % de guérison. Ce traitement combine un antibiotique, la fosmidomycine (un dérivé de la fosfomycine) et un antipaludéen, la pipéraquine (proche de la chloroquine). Si cette approche est originale, c'est qu'elle permet d'agir selon deux mécanismes indépendants l'un de l'autre. Alors que la pipéraquine attaque le parasite au niveau du globule rouge, la fosmidomycine bloque une voie métabolique qui intervient dans la production d'isoprénoïdes, une vaste famille de substances naturelles présentes chez tous les organismes vivants et qui sont nécessaires à la reproduction du parasite. Avec deux cibles différentes, les scientifiques se mettent a priori à l'abri de l'apparition rapide d'une double résistance...

 




Recherche

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale