Une vidéo de poules en feu enflamme les réseaux sociaux

Une vidéo de poules en feu enflamme les réseaux sociaux
Source : lemonde.fr
12/03/2018 21:00

L’artiste Adel Abdessemed assure que les animaux apparaissant dans son œuvre « Printemps », présentée au MAC Lyon, n’ont pas été maltraités.

La vidéo est dérangeante : on y voit et entend une longue rangée de poules entravées, accrochées à un mur par les pattes, en flammes. Il s’agit d’une œuvre de l’artiste franco-algérien Adel Abdessemed, 47 ans, à qui le Musée d’art contemporain (MAC) de Lyon consacre une exposition, « L’Antidote », depuis le vendredi 9 mars. Parmi la quarantaine de pièces exposées, une grande partie ont été produites spécialement pour l’exposition. Ce n’est pas le cas de cette vidéo, intitulée Printemps, qui date de 2013 et qui a déjà été exposée (notamment à Doha, au Qatar). Mais dès le lendemain, un jeune visiteur s’indignait sur Twitter de cette vision d’horreur, images à l’appui. Et son post, accompagné d’appels à différentes associations luttant contre la maltraitance animale, a de fait mis le feu aux poudres : visionné 340 000 fois, il a depuis été partagé par plus de 23 000 personnes. RT svp : voilà ce qu’on peut voir en toute liberté au musée d’art moderne contemporain de lyon. Ceci n’est pas de l… https://t.co/Cdr6b8c7Ey— laetaell (@❀) require(["twitter/widgets"]);Face à la réaction indignée des internautes et aux multiples demandes d’explication, le MAC Lyon a répondu sur Twitter dès dimanche, avant de se fendre d’un communiqué rédigé en concertation avec l’artiste lundi 12 mars. Le sens de la vidéo y est d’abord défendu : « [C’]est une allégorie de toutes les violences. Notamment celles qui sont infligées aux animaux, ce qu’il ne cesse de dénoncer dans de nombreuses œuvres et dans ses interviews. » Le musée, surtout, insiste sur l’innocuité du gel inflammable utilisé pour réaliser la vidéo : « [Elle] a été réalisée au Maroc avec une équipe de techniciens créateurs d’effets spéciaux pour le cinéma, qui utilisent couramment ce produit pour créer des effets de flammes et d’incendie qui sont sans danger. Adel Abdessemed l’a d’ailleurs auparavant utilisé sur lui-même pour son œuvre Je suis innocent qui le montre en flammes. » « Dispositif sonore et visuel accentuant la dramatisation » La question du montage vidéo, enfin, est détaillée : « Les poulets de Printemps (…) n’ont été soumis à cet effet de flammes que pendant trois secondes et sous le contrôle strict des techniciens et de l’artiste pour éviter toute souffrance...




Recherche

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale