Crash d'avion: la "gaffe" du FLN sur le Polisario

Crash d'avion: la
Source : lesiteinfo.com
13/04/2018 11:05

Le site algérien TSA est remonté contre Ould Abbes. Celui-ci est le secrétaire général du FLN (Front de libération nationale), connu par ses nombreuses bourdes.

Le site algérien TSA est remonté contre Ould Abbes. Celui-ci est le secrétaire général du FLN (Front de libération nationale), connu par ses nombreuses bourdes à répétition « jusqu’à se substituer aux institutions du pays dans des affaires intérieures les mettant dans l’embarras sur des sujets hautement sensibles » regrette l’auteur de l’article. Par principe de ne point se mêler des affaires intérieures d’un pays étranger, fusse-t-il le voisin de l’est, il importe peu,-pas du tout même-, de connaître les bourdes d’Ould Abbes, d’en parler, voire de les commenter. Toutefois, la dernière gaffe, »sur un sujet hautement sensible » que TSA reproche au secrétaire général du FLN (l’erreur de trop », précise l’article) nous interpelle. Il est vivement reproché à Ould Abbes d’avoir été le premier à divulguer la présence d’éléments du Polisario parmi les 257 victimes du crash de l’avion militaire algérien. Ceci, alors que l’armée nationale a révélé le nombre des victimes sans donner plus de détails. Une catastrophe de ce genre relevant exclusivement du domaine militaire, Ould Abbes a divulgué des informations qui auraient dû rester « secrètes pour plusieurs raisons mettant dans l’embarras l’Algérie et le front Polisrario »...




Recherche

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale