Mièvreries et poissons pourris !

Mièvreries et poissons pourris !
Source : Lesinfos.ma
25/05/2018 11:00

 

Chers lecteurs,

 

L’heure n’est pas bien grave mais ce n’est quand même pas le moment de vous sortir des formules de politesse. J’ai faim, j’ai soif et je suis de très mauvaise humeur comme l’écrasante majorité des Marocains à jeûn. Alors imaginez tout de même que je suis polie, que je me suis enquis de votre état de santé mentale et commençons sans trop tarder par décortiquer, ensemble, une semaine… d’une futilité déconcertante. 
Lundi, en me connectant sur les réseaux sociaux, j’ai été littéralement choquée par le sentimentalisme excessif de mes compatriotes. J’ai découvert que depuis la veille, leur principale activité fût de commenter, sans le moindre répit, le mariage princier d’Outre-Manche. Non pas qu’ils soient très en phase avec le déballage luxueux de ce couple à l’échelle planétaire. Non. En fait c’était l’occasion rêvée pour certains, et plus particulièrement « certaines », de régler leurs comptes avec les hommes qui peuplent mère patrie. « Elle est divorcée, hein, DI-VOR-CÉE, d’un milieu modeste, avec du sang africain de surcroît (mon Dieu !) et le prince le plus convoité de la planète (j’ignore personnellement pourquoi) l’a quand même épousée ». Quand même ! Messages subliminaux, sous-entendus à peine voilés et rêves d’enfants aboutis par procuration, ce flux de publications désespérément rêveuses m’a donné un mal de crâne ! Mon Dieu ! Alors bon, il est vrai que Harry a envoyé bouler des traditions ancestrales et particulièrement intrusives, mais de là à en faire un héros des temps modernes et nous casser les pieds avec ce couple... Et les médias locaux qui sont venus nous tartiner les neurones en nous invitant à copier le style de Madame la Duchesse ! Ya rbbi Wa3. Pitié ! Oubliez-les ! Next ! Ils sont inintéressants, entendez-le !

Bref. Le soir, dans une tentative (vaine) de détente post-ftour, j’ai eu la très (très) mauvaise idée de regarder la télévision Marocaine. Alors ? Comment vous dire les choses sans tomber dans la vulgarité ? Je me suis sentie insultée et mon intelligence, très relative certes, en a pris un sacré coup. Mimiques ridicules, plagiat à gogo, « humour » au ras des pâquerettes et le tout saupoudré d’un matraquage publicitaire scandaleux. En fait non. C’est de la publicité avec des coupures de programmes nuls à se tirer une balle dans la tête. Voilà. Et quand je pense que ces navets sont tournés, visionnés et validés par des gens, censés être des « artistes », j’ai juste envie de leur demander : « Pourquoi ?! ». En fait, ces gens produisent des programmes pour justifier la publicité. Point barre. Il ne faut pas chercher plus loin. 
Le lendemain, un vent de colère a soufflé sur les réseaux sociaux. Les Marocains appellent cette fois-ci au boycott des poissons. Je déclare d’ailleurs mon soutien total et inconditionnel à ce mouvement. Non mais ! Les sardines à 30 dirhams le kilo ? Pourquoi ? Elles se nourrissent de crevettes ou c’est quoi ce nouveau délire?! Pire encore, samedi dernier j’ai acheté un kilo d’espadon à 100 dirhams chez un poissonnier du coin. Mardi, je suis repartie en rechercher (j'aime l'espadon) et devinez quoi ? Ce même poissonnier a tenté de me vendre ce même espadon à 180 dirhams le kilo. 80% d’augmentation en trois jours ! Quand j’ai questionné le monsieur sur le pourquoi du comment, il m’a répondue (en haussant les épaules, cela va de soi) : « Je vends du poisson frais ». Je vous épargne la suite de l’histoire, racontée oralement elle aurait été très certainement ponctuée d’interminables « bip ». Restons courtois et passons à autre chose.

Ce même mardi, une information estampillée « URGENT » a fait la Une des médias nationaux : Salaheddine Mezouar est désormais le nouveau président de la CGEM. Super. Je tiens tout de même à signaler, à titre strictement indicatif et n’y voyez aucun parti pris, que dans les commentaires, les Marocains ne semblent pas très chauds. Ils sont même très loin de se réjouir de la nouvelle. Mais que voulez-vous, c’est la « démocratie interne » (comme l’a très bien expliqué Mezouar), alors rangez vos claviers, cessez vos jérémiades et taisez-vous. Voilà. Taisez-vous et respectez la démocratie interne. Merci. 
Mercredi, le professeur de mathématiques - mis derrière les barreaux après la diffusion d’une vidéo où on le voyait s’acharner sur une élève – a reçu le soutien de ses collègues qui ont dénoncé un « complot » et un trop-plein de stress. Il n’en fallait pas plus pour que la toile se divise : d’un côté ceux qui nous demandent d’imaginer que cet homme est notre père, et de l’autre ceux qui nous demandent d’imaginer que l’élève est notre enfant. Pour ma part, si le prof était mon père j’aurais peut-être compris sa réaction (mais au fond je ne l’aurais pas tolérée), et si la gamine était ma fille, j’aurais tout fait pour que son agresseur soit puni sans pour autant accepter qu’elle manque de respect à ses aînés. Conclusion : les deux mériteraient des sanctions exemplaires. Le ministère compétent devrait d’ailleurs comprendre et imprimer une bonne fois pour toutes que les violences dans les écoles, et plus spécifiquement publiques, sont monnaie courante et qu’il serait temps de faire évoluer les choses et faire respecter les dignités des uns et des autres. Aussi jeune soit un élève, il mérite le respect de son enseignant et inversement proportionnel. Point. 
Jeudi, le nouveau maillot de l’équipe nationale, conçu par la marque aux trois bandes, a fortement irrité les supporters Marocains. En voulant rattraper son premier flop, la marque se serait royalement (re)plantée. Je dis « se serait » parce qu’honnêtement je ne sais pas si l’histoire vaut toute cette polémique et qu’au fond, je m’en fous. Voilà, c’est dit. Le plus important, à mon humble sens, c’est que nos hommes nous représentent bien en Russie surtout qu’ils sont tombés dans un groupe très compliqué. Et même l’Iran qu'on a tendance à zapper est à craindre. Il faut cesser de croire que le match contre les Perses est gagné d'avance. C’est une équipe assez forte et parmi les deux meilleures de son continent. Lah y7fed ou safi. Alors soyons foot et oublions les fringues, de grâce. Merci.

Pour clôturer cette semaine, il paraîtrait qu’Harvey Weinstein se livrera à la justice aujourd’hui à New York. L’hamdoullah. Ça fera un porc en moins dans ce vaste club de délinquants sexuels. Espérons que quelques uns de chez nous, que je ne nommerai évidemment pas pour conserver le très peu de bonne humeur qui me reste en réserve, lui emboîteront le pas. Le temps de l’impunité étant apparemment révolu dans le reste du monde… semble encore un brin tenace chez nous. N’est-elle pas belle, l’exception marocaine ?

 







Recherche


Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale