Saham cède deux de ses filiales ivoiriennes

Saham cède deux de ses filiales ivoiriennes
Source : Telquel.ma
21/12/2015 13:02

Le groupe de Moulay Hafid Elalamy poursuit sa réorganisation. Il vient de céder 80% de ses filiales ivoiriennes. Phoenix African Partners Holding en est l’acquéreur.

Le groupe marocain Saham continue dans sa stratégie de cession de ses actifs en Afrique. Aujourd’hui, c’est au tour de ses filiales ivoiriennes, Batim-Côte d’Ivoire, opérant dans la maîtrise d’ouvrage et la coordination des travaux de construction et SATCI, dédiée à l’aménagement et la viabilisation des terrains, de quitter le giron du groupe de Moulay Hafid Elalamy.

Les deux entreprises viennent d’être rachetées à hauteur de 80% par le groupe ivoirien Phoenix African Partners Holding, PAPH. Le groupe Saham conservera, lui, 20% du capital. Pour le fondateur du groupe ivoirien, Michel Abrohoua : « l’objectif visé en acquérant Batim-CI et SATCI […]est qu’elles contribuent, encore plus significativement, à la résorption du déficit structurel de logements en Côte d’Ivoire et à la satisfaction de la forte volonté des populations de la Côte d’Ivoire d’accéder à la propriété », précise-t-il dans un communiqué. Le montant de la transaction n’a toujours pas été dévoilé.

Cette opération intervient après la cession des six cliniques du groupe ivoirien HMAO, par le groupe Saham au fonds de capital-investissement Amethis.

...

 




Recherche

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale