Veillées du ramadan: des Marocains menacés d’expulsion par les autorités néerlandaises

Veillées du ramadan: des Marocains menacés d’expulsion par les autorités néerlandaises
Source : le360.ma
13/06/2018 10:00

Noordwijk, une ville de l’ouest des Pays-Bas, a été récemment le théâtre de troubles entre autochtones et jeunes marocains adeptes de veillées nocturnes durant le ramadan. Les autorités locales sont allées jusqu’à instaurer un couvre-feu et menacer d’expulsion les Marocains illégaux.

Savez-vous que le terme de ramdam est né du contact entre populations européennes et musulmanes? Ces dernières étant habituées à des nuits blanches et parfois bruyantes durant le ramadan, les voisins ont fini par utiliser ce mot pour exprimer leur gêne face au vacarme, boucan ou tapage nocturne sonore… que ce mois génère et qui trouble leur sommeil.

 

C’est un peu cette situation qui vient de dégénérer dans l’ouest des Pays-Bas, plus précisément dans la petite ville de Noordwijk (26.000 habitants), où de jeunes marocains ont l’habitude de veiller jusqu’à l’aube pendant ce mois de ramadan. Certains habitants locaux ont fini par exprimer leur colère face à ce tapage nocturne en constituant des «comités de défense» pour chasser ces jeunes de leur quartier.

 

D'après le quotidien Al Massae du 13 juin, des affrontements violents ont fini par opposer les deux camps, allant jusqu’à l’incendie de bacs de poubelles, voire de voitures garées sur la voie publique...




Recherche

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale