Donald Trump – Kim Jong-un : Le fiasco de Singapour

Donald Trump – Kim Jong-un : Le fiasco de Singapour
Source : LesInfos.ma
21/06/2018 17:30

En annonçant avoir signé un accord « très exhaustif » avec son homologue nord-coréen, Donald Trump a tenté de faire croire que Washington a évité une catastrophe nucléaire. Mais la réalité est toute autre …

Le discours de Donald Trump laissait croire qu’un accord « très exhaustif » avait été trouvé avec le dirigeant nord-coréen quant à la question épineuse du nucléaire, sous-entendant même que le royaume ermite se dirigeait vers une dénucléarisation totale. Pourtant, en la réalité, le locataire de la Maison Blanche n’a obtenu aucun engagement concret de Kim Jung-un, comme le révèlent, entre autres, nos confrères de Mediapart.

Engagements vides

Quand le journal officiel du régime nord-coréen a fait les gros titres sur une supposée rencontre du siècle qui « ouvre une nouvelle ère de l’histoire des relations avec les États-Unis », Donald Trump, le Tweet facile, expliquait à son tour à qui voulait bien le lire que « le monde a fait un grand pas qui l’éloigne d’une potentielle catastrophe nucléaire ». Le sommet historique de Singapour semblait jusqu’alors prendre des allures « héroïques » et pourtant, dans l’absolu, le communiqué final n’a rien de prometteur ni de bien exceptionnel. Le New York Times s’interroge d’ailleurs sur la crédibilité d’un communiqué « long en formules creuses et pauvre en précisions ». Et ce n’est pas faux. Mis à part la « construction d’une confiance mutuelle entre deux nations pour promouvoir la dénucléarisation de la péninsule coréenne » et que Pyongyang s’engage à travailler sur ladite dénucléarisation, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent. « Comment ? Dans quel délai ? Sous quel contrôle ? Avec ou sans la contribution des Nations-Unies ? », s’interrogent, à raison, nos confrères de Mediapart. Les deux partis n’ont pas été en mesure de répondre à des interrogations élémentaires et même la notion de « dénucléarisation vérifiable et irréversible » tant rabâchée par Washington ne figure pas dans le document.
« La Corée du Nord n’a rien promis de plus qu’au cours des 25 dernières années », constate Vipin Narang, professeur de sciences politiques, spécialiste de sécurité internationale au Massachusetts Institute of Technology, interrogé par l’AFP. « À ce stade, il n’y a aucune raison de penser que ce sommet débouche sur quelque chose de plus concret que cela sur le front du désarmement», explique-t-il.

Interrogé sur ce même document, un ancien analyste de la CIA, aujourd’hui expert en affaires coréennes, affirme au New York Times que « le communiqué conjoint signé à Singapour n’engage même pas la Corée du Nord à ce qu’elle avait promis dans les accords conclus en 1994 et 2005, et qu’elle n’a jamais respecté ».
En fait, ce sommet à Singapour dont les réunions – déjeuner compris – n’auront pas duré plus de cinq heures, n’a pas apporté du nouveau dans la question du nucléaire nord-coréen. Donald Trump, malgré ses discours sous-entendant un changement historique et surtout une victoire sur la question de la dénucléarisation n’a pas fait mieux que ceux qui ont tenté de négocier avec le régime de Pyongyang à coups d’accords, non respectés, des décennies en arrière. Si dans la forme le locataire de la Maison Blanche se targue d’avoir fait plier Kim Jong-un, dans les faits le dictateur nord-coréen n’a signé aucun engagement concret si ce n’est celui de prendre des photos avec son homologue… pour la forme.

(Avec Médiapart)




Recherche

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale