Le mal-être de la jeunesse marocaine décortiqué par le CESE

Le mal-être de la jeunesse marocaine décortiqué par le CESE
Source : femmesdumaroc.com
10/08/2018 10:00

La jeunesse marocaine a le blues. Pour y remédier, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) propose une « nouvelle initiative nationale intégrée pour la jeunesse marocaine ». L’objectif ? Apporter des réponses aux attentes légitimes des jeunes.

« Une nouvelle initiative nationale intégrée pour la jeunesse marocaine », c’est l’intitulé du dernier rapport du Conseil économique, social et environnemental (CESE) afin de booster les jeunes qui ont le sentiment d’être laissé-pour-compte. Comment ? En restaurant la confiance de cette jeunesse marocaine pour qui le sentiment de défiance vis-à-vis de la société est grand et grandissant. Car ces jeunes «  sont aujourd’hui plus attentifs aux valeurs universelles, à la liberté, aspirent à plus de justice et de droit au sens le plus large du terme », comme l’explique le Conseil dans son rapport. Notre société doit s’adapter à cette nouvelle réalité et il est primordial de tenir compte de ce contexte nouveau, en proposant une offre crédible et en phase avec cette nouvelle génération de jeunes, continuum de la politique de l’enfance et qui, en plus de correspondre à leurs attentes réelles, puisse leur redonner confiance en la famille, l’école et les institutions représentatives ».

Les jeunes femmes peinent…

Dans son rapport, le CESE passe au crible la jeunesse marocaine (15-34 ans) qui représente tout de même 34% de la population dont 51% de femmes. Il indique ainsi qu’« aujourd’hui encore, l’accès à un emploi décent, à une éducation de qualité et à des soins de santé reste difficile pour une grande part de la jeunesse de notre pays ». Pour les femmes, les maux, même s’ils ne sont pas nouveaux, sont encore plus nombreux : « Le chômage des jeunes touche aussi et surtout les femmes, un écart qui s’explique en partie par la tendance des parents à favoriser l’éducation des garçons au détriment de celle des filles », comme il l’est souligné dans ce rapport évoquant les disparités régionales, ajoutant qu’« en dépit des efforts entrepris dans le sens de l’élimination des écarts entre sexes, notamment en milieu rural, l’accès des filles à la scolarisation et l’égalité de chances entre garçons et filles restent difficiles à réaliser »…







Recherche


Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale