Sahara : Le Polisario a-t-il senti le vent tourner ?

Sahara : Le Polisario a-t-il senti le vent tourner ?
Source : LesInfos.ma
14/08/2018 10:00

Le Polisario annonce être désormais prêt à engager des négociations directes avec le Maroc. Un revirement qui survient après la position adoptée par le Conseil de Sécurité de l'ONU, en faveur d'une « solution politique réaliste », défendue par le Royaume.

Le vent du changement est-il en train de souffler sur l'épineuse question du Sahara ? De nombreuses voix « officielles » représentant la RASD à Alger ont multiplié les sorties, militant pour de nouveaux rounds de négociations directes avec le Maroc.

Selon nos confrères du Desk, Abdelkader Taleb Omar, représentant du Polisario, a insisté sur cette orientation « diplomatique » à adopter. Une nouvelle approche qui répond aux recommandations de la « récente résolution du Conseil de sécurité des Nations unies », apprend-on sur le SPS, principal canal de communication du Polisario.

Selon la même source, Abdelkader Taleb Omar a souhaité réaffirmer « l’engagement du Front Polisario à coopérer avec l’Envoyé personnel du Secrétaire Général des Nations Unies pour le Sahara Occidental, Horst Köhler, saluant les efforts de ce dernier pour une solution juste et équitable garantissant le droit des Sahraouis à l’autodétermination ». Ainsi, la RASD semble faire montre de sa meilleure volonté pour les reprises des négociations directes avant fin 2018, conformément à l'annonce faite par Horst Köhler, le 8 août dernier. L'Envoyé personnel du Secrétaire Général des Nations Unies pour le Sahara avait en effet exprimé sa ferme intention de « réunir toutes les parties impliquées » en septembre prochain.

Consultation préalable

Le changement d'attitude côté algérien ne semble toutefois pas étranger au revers essuyé lors des précédentes consultations privées du Conseil de sécurité. Tenues en présence de Horst Kohler, ces consultations très attendues ont en effet écrasé les velléités et projets algériens estimés désuets et appartenant au passé.

En effet, le mercredi 8 août, les membres du Conseil de Sécurité de l’ONU ont majoritairement et unanimement réaffirmé leur ferme soutien à une solution politique « réaliste, pragmatique et basée sur le compromis », conformément à la résolution 2414, adoptée le 27 avril 2018, en réponse au différend régional sur le Sahara, rapporte la MAP.

Et d'ajouter que de nombreux membres ont apporté leur appui à l’Initiative marocaine d’Autonomie comme solution sérieuse, crédible et durable, tandis que d'autres ont en revanche salué les efforts du Maroc pour l’émancipation politique et le développement économique et social des provinces du sud, indique la MAP.

En marquant si distinctement leur inclinaison pour la solution politique formulée par le Maroc, les membres de l’Organe exécutif des Nations Unies désavouent indirectement les projets algériens, commentent de nombreux observateurs. Néanmoins, la nécessité que toutes les parties engagées dans cet interminable conflit larvé se rencontrent, a été soulevée, rappelée et présentée comme l'unique approche envisagée en vue d'une résolution durable. Souhaitée par Horst Kohler, la rencontre de septembre prochain signera-t-elle un nouveau tournant pour la question saharienne ? Qu'elle qu'en soit l'issue, le Maroc insiste fermement, selon nos confères du Desk, pour être « consulté au préalable et que l’Algérie y soit associée ».

 




Recherche

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale