En grève de la faim, le cinéaste ukrainien Oleg Sentsov "perd espoir"

En grève de la faim, le cinéaste ukrainien Oleg Sentsov
Source : Parismatch.com
17/08/2018 11:00

Oleg Sentsov, qui approche des 100 jours de grève de la faim, "perd espoir" et "ne croit plus" en une libération, selon sa cousine.

Le cinéaste ukrainien Oleg Sentsov, après une centaine de jours de grève de la faim dans une prison russe, "perd espoir" et "ne croit plus" en une libération, a affirmé sa cousine à l'AFP, assurant que les Occidentaux disposent des "leviers" pour le libérer.

 

Malgré les nombreux appels d'écrivains, acteurs ou cinéastes occidentaux en faveur de cet opposant à l'annexion de la Crimée et les propositions présentées la semaine dernière par Emmanuel Macron à Vladimir Poutine, le Kremlin garde le silence sur cette affaire, rappelant la gravité des charges de "terrorisme" lui ayant valu sa condamnation et assurant que le réalisateur doit demander une grâce pour l'obtenir.

"Oleg perd espoir", a déploré Natalia Kaplan, qui avait annoncé la semaine dernière avoir reçu une lettre du cinéaste où il disait sentir que la fin était "proche".

"Dans sa lettre, il m'a écrit qu'il ne fallait plus lui dire qu'une libération était proche. Il n'y croit plus", a-t-elle assuré lors de cet entretien réalisé jeudi soir.

Selon Natalia Kaplan, l'état de santé de son cousin "s'est nettement détérioré" depuis qu'il a entamé sa grève de la faim le 14 mai pour exiger la libération de tous les "prisonniers politiques" ukrainiens détenus en Russie.

Mardi, cela fera 100 jours qu'il ne s'alimente plus.

"Il a un pouls très faible de 40 battements par minute. Il se plaint du coeur qui lui fait mal, de faiblesse générale et essaye de ne pas se lever souvent pour ménager ses forces", a-t-elle raconté.

Selon les autorités russes, Sentsov se trouve dans un état "satisfaisant"

Selon la militante russe des droits de l'homme Zoïa Svetova, qui a pu s'entretenir avec le cinéaste mardi dans sa prison du Grand Nord russe, il dit avoir perdu 17 kilos et être dans un "état pré-critique", mais il n'a "pas l'intention de s'arrêter".

"Ce n'est pas un suicidaire, il veut et espère vivre. Il m'a fait penser à un malade du cancer persuadé qu'il vaincra la tumeur et qu'il vivra", a déclaré à l'AFP Mme Svetova.

Les services pénitentiaires russes ont affirmé la semaine dernière que l'état de santé du cinéaste ukrainien de 42 ans était "satisfaisant"...




Recherche

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale