Fouilles archéologiques : Le rappel à l’ordre du gouvernement

Fouilles archéologiques : Le rappel à l’ordre du gouvernement
Source : aujourdhui.ma
13/09/2018 11:00

Lancement d’un appel pour le respect des procédures de demandes d’autorisation

Les autorisations sont valables pendant une durée d’un an à compter de la date d’ouverture du chantier et sont renouvelables pour des périodes d’égale durée, sur demande de prolongation formulée trois mois avant l’expiration de l’autorisation en cours de validité.

Après plusieurs scandales concernant le vol et l’exportation illégale de pièces archéologiques, le ministère de tutelle veut mettre de l’ordre dans le secteur. En effet, le ministère de la culture et de la communication vient d’appeler au respect des procédures relatives aux demandes d’autorisation pour entreprendre des travaux de fouilles archéologiques. Pour les responsables, il est question ainsi de protéger et sauvegarder le patrimoine national archéologique matériel.

«Le ministère veille à une application réelle et saine des lois visant à réglementer le chantier archéologique au Maroc, et ce dans le cadre des efforts fournis par le ministère dans le but de protéger, sauvegarder, développer et valoriser le patrimoine national archéologique matériel pour un développement territorial durable du secteur», apprend-on auprès du département de la culture. «Nul ne peut, sans y avoir été autorisé, entreprendre des fouilles, recherches terrestres ou marines dans le but de mettre au jour des monuments ou des objets mobiliers qui présentent pour le Maroc un intérêt historique, archéologique, anthropologique ou intéressant les sciences du passé et les sciences humaines en général», ajoute la même source. Il faut préciser que ce genre d’opération est encadré par la loi n° 22.80 relative à la conservation des monuments historiques et des sites, des inscriptions, des objets d’art et d’antiquité. C’est la raison pour laquelle le ministère insiste sur l’importance d’adresser les demandes d’autorisation de fouilles archéologiques ou de travaux assimilés à des fouilles à l’autorité gouvernementale chargée des affaires culturelles six mois au moins avant la date prévue pour le commencement des fouilles envisagées. Concrètement, les responsables indiquent que les demandes sont établies sur un formulaire mis à la disposition des intéressés au niveau des services culturels régionaux de l’autorité gouvernementale chargée des affaires culturelles...







Recherche


Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale