Cancer de l'oesophage : le nombre de cas multiplié par 7 depuis 1998

Cancer de l'oesophage : le nombre de cas multiplié par 7 depuis 1998
Source : doctissimo.fr
17/09/2018 10:00

Selon une étude de l’Association Française de Chirurgie, le nombre de cancers de l’œsophage a été multiplié par 7 depuis 1998. Une évolution qui serait principalement causée par l’obésité et le reflux gastro-œsophagien (RGO).

Une progression continuelle du cancer de l’œsophage depuis 1998

Le nombre de cancers de l’œsophage progresse de 5% depuis 2010. En 2017, on compte 4 800 nouveaux cas de cancers de l’œsophage en France. "Le nombre de ces cancer augmente et ce de façon plus rapide que les autres" précise le Pr. Denis Collet, chirurgien au CHU de Bordeaux.

RGO et obésité favorisent ces cancers

Les hommes sont nettement plus touchés par le cancer de l'oesophage que les femmes (entre 3 et 6 fois plus). Le risque augmente après 60 ans dans les deux sexes avec un pic de fréquence entre 55 et 65 ans. Devant l’alimentation et le tabac, les principaux facteurs de risque de ce cancer sont :

  • Le Reflux Gastro Œsophagien (RGO) est le premier facteur de risque. "Mais attention, le reflux n’est pas toujours apparent, d’où l’importance de l’exploration endoscopique" précise Denis Collet. En revanche, le risque est supérieur chez les patients dont le RGO est très symptomatique. "Le Reflux entraîne des altérations de la muqueuse œsophagienne (œsophage de Barrett) : celles-ci sont associées à un risque élevé de 50 à 100 fois supérieur de développer un cancer ce qui justifie une surveillance endoscopique systématique pour les patients déjà traités pour le RGO" indique Caroline Gronnier, chirurgienne au CHU de Bordeaux.
  • L’obésité abdominale ou androïde (caractérisée par une augmentation du rapport taille/hanches) est le deuxième facteur de risque de ce cancer. L’obésité favorise le RGO et donc ses conséquences sur la muqueuse de l’œsophage mais il est probable que l’obésité agisse par elle-même par les modifications inflammatoires et immunitaires qu’elle induit.

"Le RGO et l’obésité abdominale ont ainsi un effet synergique sur le cancer de l’œsophage et de la jonction oeso-gastrique : chez des patients obèses morbides souffrant d’un RGO, le risque de cancer est multiplié par 5" souligne le Pr. Denis Collet...

 




Recherche

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale