#Boycott : Le résultat net d’Afriquia Gaz en hausse de 10%

#Boycott : Le résultat net d’Afriquia Gaz en hausse de 10%
Source : LesInfos.ma
04/10/2018 16:05

Bien qu’en hausse de 10% par rapport à la même période l’année dernière, le résultat net d'Afriquia Gaz témoigne aussi de l’effet négatif du boycott. En effet, la hausse affichée aujourd’hui représente la moitié de celle enregistrée l’année précédente et qui était de 19,8%.

Les résultats viennent de tomber et Afriquia Gaz semble relativement bien s’en sortir malgré le mouvement de boycott qui la vise, ainsi que d’autres entreprises nationales, depuis avril 2018. En effet, les voyants de la filiale d’Akwa Group sont au vert avec une hausse de 10% de son résultat net pour le premier trimestre de l’année en cours. Une hausse qui reste moins importante que celle affichée au premier trimestre 2017 et qui était de 19,8%.
Dans son communiqué publié sur le site de la Bourse de Casablanca, Afriquia Gaz détaille ses résultats. Ainsi, on apprend que l'évolution des ventes en tonnage a enregistré une croissance de 1,9% à 540.686 TM, contre 530.689 au premier semestre 2017. Ce résultat d'exploitation s'est affiché à 367,2 MDH en hausse de 4,8% par rapport au premier semestre 2017, couplant ainsi à l'effort commercial la maîtrise de la structure de coût.
En termes de perspectives, la société spécialisée dans le conditionnement et la distribution du GPL fait savoir qu'elle entend poursuivre sa croissance tout en veillant à son efficacité opérationnelle.

Pour rappel, Centrale Danone et les Eaux minérales de Oulmès s’en sortent beaucoup moins bien. Du côté du géant des produits laitiers, il est question d’un recul de 19% de son chiffre d’affaires, soit un déficit de 115 millions de dirhams en comparaison avec le premier semestre de l’année dernière. « Cette baisse est due au boycott qui a touché principalement le segment lait (- 28%), mais également le segment des produits laitiers frais (- 19%) », avait détaillé Centrale Danone dans un communiqué, avant de préciser que « des actions prises par la société pour gérer au mieux les effets du boycott ont permis une réduction des charges par rapport aux prévisions retenues dans le profit warning publié le 4 juin dernier ».

Concernant les Eaux Minérales de Oulmès, même topo. Son chiffre d’affaires a accusé un repli de -17.79% par rapport à la même période de 2017, en s’établissant à 738 millions de DH (-17.79% par rapport à 2017). Le boycott a également affecté le résultat d’exploitation qui a baissé de -73.13% à 36.27 millions de DH et le résultat net part du groupe qui a enregistré une chute de -87.91% à 9.74 millions de DH.







Recherche


Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale