En Afghanistan, la guerre des ondes de l’organisation Etat islamique

En Afghanistan, la guerre des ondes de l’organisation Etat islamique
Source : Lemonde.fr
22/12/2015 17:03

Depuis une semaine, une radio de propagande de l'organisation Etat islamique (EI) émet dans la région de Nangarhar, dans l'est de l'Afghanistan, une zone disputée au pouvoir central par les talibans et des groupes ayant prêté allégeance à l'EI.

Chaque soir à Jalalabad, la capitale de la province, on peut capter cette station pirate à partir de 18 heures, selon le Washington PostElle est accessible dans toute la région de Nangarhar, mais pas dans le reste du pays.

De quoi parle-t-on sur les ondes de l'organisation Etat islamique ? « Radio califat, là où l'enfer accueille la conspiration des infidèles », annonce le présentateur en pachtoune, la langue majoritaire dans la région. Suivent 90 minutes d'un programme intitulé « La Voix du califat », qui alterne les interviews de propagande, les chansons à la gloire de l'EI et les appels à rejoindre l'organisation, relate le Washington Post. Tout le programme est diffusé en pachtoune, sauf les versets du coran, récités en arabe.

Entre 1 000 et 3 000 combattants de l'EI dans la région

Pour les autorités afghanes, il est difficile de situer le lieu d'où émet ce nouvel organe de propagande, et donc de le faire taire. Selon le Washington Post, la radio pourrait émettre depuis un camion qui circulerait dans la zone tribale à la frontière du Pakistan.

...

 




Recherche


Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale