Des enregistrements audio révèlent les détails sordides de la disparition de Khashoggi 

Des enregistrements audio révèlent les détails sordides de la disparition de Khashoggi 
Source : LesInfos.ma
18/10/2018 10:05

Alors que l'enquête sur la disparition de l'éditorialiste saoudien Jamal Khashoggi suit toujours son cours, des médias turcs relayent des enregistrements audios évoquant les détails horrifiants de son « décès ». Les autorités saoudiennes demeurent en retrait tandis que le consul saoudien à Istanbul a opté pour un retour précipité à Riyadh.   

Les rumeurs de démembrements, d'assassinat et les multiples zones d'ombre enserrant la « disparition » de l'éditorialiste saoudien Jamal Khashoggi semblent prendre un nouveau tournant, suite aux révélations relayées par des médias turcs. De nombreux titres, dont le quotidien pro-gouvernemental Yeni Safak, ont en effet obtenu des enregistrements audio de « l'interrogatoire » subi par l'éditorialiste saoudien, le 2 octobre dernier, au consulat du Royaume wahhabite, à Istanbul. Alors que les autorités saoudiennes ont quasiment admis le « décès » de cet encombrant journaliste pour le royaume, suite à un « interrogatoire qui aurait mal tourné », les extraits sonores nous apprennent que les « assassins de Jamal Khashoggi l'attendaient dès son entrée au consulat d'Arabie Saoudite », comme le relèvent nos confrères du Desk. 
Selon ces mêmes sources, la scène n'a duré que quelques minutes mais elle s'est révélée d'une violence inouïe. 

De la torture puis une exécution 

Un haut responsable turc, confirmant les allégations publiées par le quotidien Yeni Safak, précise qu'il aura fallu moins de sept minutes à Jamal Khashoggi pour mourir. Il indique à Middle East Eye que ce dernier a été torturé, avant d'être exécuté. Ses doigts ont été tranchés, puis il a été décapité. Selon cette même source, qui a pu avoir accès à la totalité de ce terrible enregistrement relatant les derniers moments du journaliste, plusieurs voix sont audibles dans ces sordides échanges. L'une d'elles permettraient d'identifier directement le consul général saoudien Mohammad Al-Otaibi qui aurait, selon ces enregistrements, ordonné à Jamal Khashoggi de se taire s'il voulait « la vie sauve ! ». On l'entend quelques minutes plus tard annoncer : « Faites ça ailleurs, vous allez m'attirer des problèmes ! ». 
La fouille de la résidence du consul devait avoir lieu mardi 16 octobre mais avait été reportée, les autorités saoudiennes invoquant la présence de la famille du consul, selon le chef de la diplomatie turque Mevlüt Cavusoglu.
Le consul Mohammad Al-Otaibi, qui selon les médias turcs était présent au consulat quand l'assassinat supposé de Khashoggi a eu lieu, a quitté Istanbul mardi après-midi à destination de Ryadh, sans la moindre annonce préalable ni souhait d'Ankara. 
Malgré les nombreuses pressions internationales qui se sont intensifiées, les autorités saoudiennes ne se sont pas encore prononcées sur cette affaire qui portera indéniablement un coup sévère aux relations avec l'Arabie Saoudite. 
 







Recherche


Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale