"Je pensais être en train de les sauver" : elle tire sur ses enfants dans leur sommeil

Source : Parismatch.com
08/11/2018 11:00

Une mère de famille américaine a été arrêtée pour avoir tiré sur ses trois enfants, attaqués dans leur sommeil.

Ses enfants dormaient paisiblement chez eux lorsqu’elle a commis l’irréparable. Une mère de famille américaine habitant dans l’Oklahoma est accusée d’avoir tiré sur ses trois enfants la semaine dernière. Kayson Toliver, âgé de 18 ans, est le premier à avoir reçu une balle dans la tête. Il a été retrouvé mort sur place par les secours. La mère est ensuite entrée dans la chambre de ses deux filles de 16 et 14 ans tirant dans la tête sur la première et au niveau du cou sur la deuxième, rapporte «The State». La plus jeune est la seule à avoir une chance de s’en sortir. Si Kayson est mort sur place, Kloee, l’adolescente de 16 ans, se trouvait encore en état de mort cérébrale. Une fois ses organes donnés, elle devrait être débranchée par les médecins.

 

La survivante dont le nom n’a pas été révélé dans la presse, a réussi à prendre la fuite jusqu’à la salle de bain, où elle a plus tard convaincu sa mère de se rendre à la police et de lâcher son arme. «Elle lui a parlé. Elle a agi en véritable héroïne en faisant face à quelqu’un qui voulait la tuer», a commenté auprès de «People» le shérif Duston Todd. C’est un ami de Kayson qui a appelé les secours alors qu’il devait passer la soirée chez son ami. «C’est un acte diabolique», a réagi le shérif Todd...







Recherche


Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale